Droits humains

Un collectif dépose plainte pour injures racistes

Lutte contre le racisme dans la société réunionnaise

Témoignages.re / 18 juin 2010

Un communiqué de presse diffusé sous les signatures de Sylvie Mouniata et Risham Badroudine annonce la création d’un collectif visant à lutter contre le racisme dans notre société. La première action de ce collectif est de porter plainte contre l’auteur des propos racistes proférés voici 10 jours à la barre d’un tribunal.

« Mercredi s’est constitué à Saint-Denis un collectif d’hommes et de femmes d’origines diverses pour examiner le contenu des propos tenus par M. Serge Copy au Tribunal correctionnel de Grande instance de Saint-Denis le mardi 8 juin 2010. L’intéressé était poursuivi pour une plainte pour délits à caractère sexuel. Les journaux rapportent qu’il a déclaré : « Je suis blanc et, de toute façon, ici c’est des nègres et toutes des p... et c’est comme cela qu’il faut faire ».
De tels propos racistes sont contraires aux lois de la République et portent atteinte à la dignité de toute la population réunionnaise. En outre, de par sa profession d’enseignant, l’intéressé se discrédite vis-à-vis de toute la communauté scolaire.
Devant tous ces faits, notre collectif a été constitué pour :
informer le plus largement possible l’opinion
organiser des actions de sensibilisation pour mettre fin au racisme dans la société réunionnaise
porter plainte auprès du procureur de la République et toutes les instances concernées pour injures racistes ».

Pour le Collectif,
Sylvie Mouniata et
Risham Badroudine



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Que les Réunionnais prennent exemple sur ce collectif afin de ne pas hésiter à porter devant le tribunal correctionnel (pour injure publique) ou le tribunal de police (pour injure privée) toute affaire dans laquelle ils auraient été victimes d’injures raciales à la Réunion. Les cas pullulent dans l’actualité locale, les Réunionnais restent victimes d’injures mais aussi discriminations raciales dans toutes les sphères de la vie économique et sociale. Si le système colonial a parait-il pris fin à la Réunion, alors il est temps de changer ensemble les mentalités, les pratiques vers plus d’équité, de respect.
    "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits".
    Les Réunionnais, citoyens français, ne dérogent pas à cette règle au sein de la République.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com