Droits humains

Une semaine pour renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes à La Réunion

Avec l’ORVIFF

Témoignages.re / 2 juin 2014

La coordinatrice nationale de la mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) et fondatrice du premier observatoire départemental de ces violences (Seine-Saint-Denis), Ernestine RONAI, est cette semaine à La Réunion. Elle animera dans l’île différentes rencontres avec des élus, des acteurs institutionnels et associatifs ainsi que des femmes victimes de violences.

JPEG - 55.2 ko
L’observatoire réunionnais des violences faites aux femmes (ORViFF)

Ernestine RONAI apportera notamment son expertise au déploiement opérationnel de l’observatoire réunionnais des violences faites aux femmes (ORViFF) constitué en décembre 2013 à l’initiative de la déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes. La Réunion est le premier département d’outre-mer à avoir installé cet observatoire qui permet à tous ceux qui agissent, en prévention ou en lutte, de partager leurs approches, d’additionner leurs moyens, de structurer une réponse collective et de développer des initiatives innovantes. Il constitue une instance de veille et d’analyse, d’aide à la décision et de renforcement des coopérations.

Outre-mer - et notamment à La Réunion - les violences inacceptables envers les femmes perdurent avec une fréquence et une gravité particulières.

- En 2012, près de 1 600 plaintes déposées, soit 4 plaintes par jour
- Près de 1 200 affaires enregistrées au tribunal
- 140 mesures d’éviction du conjoint violent du domicile conjugal

A l’échelle nationale, le 4ème plan triennal de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes réaffirme avec force le principe selon lequel aucune agression ne peut rester sans réponse. Cela implique la vigilance et la mobilisation de tous ceux qui sont en mesure de prévenir ces violences, de secourir les femmes qui en sont victimes ou de les accompagner dans leur reconstruction. Cette semaine de rencontres interroge notre détermination collective à construire un modèle social dans lequel chacun bénéficie de la même considération.


Kanalreunion.com