Droits humains

Violences contre les femmes : « plus jamais ça »

Le CEVIF annonce une série d’initiatives

Témoignages.re / 29 février 2016

Face à la multiplication des actes de violences contre les femmes qui ont notamment vu la mort de trois Réunionnaises depuis le début de l’année, le Collectif pour l’élimination des violences intrafamiales (CEVIF) appelle appelle à un sursaut indispensable des consciences et du sens des responsabilités des instances politiques et des autorités administratives de notre pays. Une première action aura lieu le 9 mars, à l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes.

JPEG - 91.3 ko

Ce début d’année 2016 aura été marqué par une accumulation insupportable de tragédies horribles, les assassinats de trois femmes réunionnaises Ingrid, Géraldine, Jocelyne par leurs conjoints respectifs, sans compter les très graves blessures infligées par son ex-compagnon à Virginie, ainsi que des violences physiques ou de caractère sexuel dont ont été victimes plusieurs autres jeunes femmes.

Le CEVIF ne peut qu’exprimer son indignation horrifiée face à un tel déferlement de violences barbares devant lesquelles notre société et les institutions responsables semblent véritablement pétrifiées sinon même résignées. Le CEVIF en appelle à un sursaut indispensable des consciences et du sens des responsabilités des instances politiques et des autorités administratives de notre pays.

Dans le prolongement direct de ses préoccupations et de ses réflexions déjà conduites au sein de son Conseil d’Administration, le CEVIF s’engage à présenter toute une série d’initiatives et de propositions à court et moyen terme, avec le souci constant de rassembler le plus largement possible les Réunionnaises et les Réunionnais, afin que les mots

« Plus jamais ça »

deviennent enfin réalité.

La Présidente et le Conseil d’Administration du CEVIF


Kanalreunion.com