Logement

Crise du logement : « la situation est en train de devenir intolérable »

Fondation Abbé Pierre

Témoignages.re / 22 avril 2013

25.000 familles dans un taudis, entre 22.000 et 25.000 demandes de logement social, au moins 370 SDF, une sous-information de l’existence du Droit au logement opposable (DALO), une sous-utilisation du contingent préfectoral… dans son rapport sur le mal-logement à La Réunion, la Fondation Abbé Pierre constate une situation catastrophique en pleine aggravation.

JPEG - 70.2 ko

La Fondation Abbé Pierre appelle à « une mobilisation partenariale indispensable » face à la crise du logement à La Réunion.

C’est demain dans le cinéma Cinépalmes que la Fondation Abbé Pierre présentera son 18e rapport annuel sur le mal-logement en France. À ces données s’ajoutent celles concernant La Réunion, où la crise du logement atteint des sommets.

L’éclairage régional se conclut par un appel à la mobilisation. La situation est en effet intolérable. Les chiffres sont connus, les causes également. Tous les facteurs se réunissent pour encore aggraver la pénurie. C’est en particulier dans l’Ouest que la situation est la plus critique, avec un prix du foncier élevé qui renchérit les loyers.

À ses difficultés s’ajoute un déficit d’utilisation manifeste des moyens existants : contingent préfectoral et sous-information du recours possible au DALO ont été pointés du doigt.

Plus d’informations dans l’article de Témoignages

10 millions de personnes touchées en France


Voici l’invitation à la présentation du rapport sur le mal-logement, demain matin au cinéma Cinépalmes à Sainte-Marie.

« Les problèmes d’accès et de maintien dans le logement demeurent encore une préoccupation majeure dans notre pays puisque 10 millions de personnes sont touchées de près ou de loin par la crise du logement.

La Fondation Abbé Pierre, qui reste mobilisée pour dénoncer une situation intolérable, présentera son Rapport sur l’état du mal-logement en France et l’éclairage Réunion, le mardi 23 Avril 2013 à partir de 8 h 30.

La Fondation Abbé Pierre mettra notamment en lumière l’impact des problèmes de logement sur les familles, en démontrant que la politique conduite en la matière n’a pas suivi les évolutions de la structure familiale.

Les femmes seules avec enfants, les familles recomposées, les jeunes en galère ou les personnes âgées isolées sont autant de personnes particulièrement touchées par le mal-logement. Par ailleurs, nous verrons que les formes de mal-logement diffèrent, selon les territoires et en particulier sur le territoire réunionnais.

Après avoir brossé un panorama général des formes du mal-logement sur l’île, la matinée sera consacrée à 3 tables rondes. Elles permettront d’ouvrir le débat sur la difficulté, pour des hommes isolés, d’accéder à un logement, de faire le point sur les politiques d’amélioration de l’habitat actuellement en pleine turbulence et, enfin, d’évoquer les forces et faiblesses de la défiscalisation en faveur du logement dans les DOM. »


Kanalreunion.com