Logement

Fondation Abbé Pierre, Compagnons Bâtisseurs et ANCCAS s’unissent

Contre l’habitat insalubre…

Témoignages.re / 4 mars 2010

Pour rendre plus efficace le programme d’amélioration de 300 logements par an, la Fondation Abbé Pierre souhaite renforcer son réseau de partenaires. C’est l’objet de la convention signée hier avec les Compagnons Bâtisseurs et l’Association Nationale des Cadres Communaux de l’Action Sociale (ANCCAS).

La Fondation Abbé Pierre (FAB), l’Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs (ANCB) et l’Association Nationale des Cadres Communaux de l’Action Sociale (ANCCAS), représentant les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), ont signé hier une convention de partenariat pour l’amélioration légère de l’habitat, dans le cadre de la Résorption de l’Habitat Insalubre (RHI). Chaque année, la Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés mène un programme de réhabilitation de 300 logements avec le soutien du Conseil général, des CCAS, des associations, et depuis peu de la Caisse d’Allocations Familiales. Cette aide s’adresse à des ménages à faibles ressources et exclus des dispositifs d’amélioration de l’habitat de droit commun, comme la LBU, le PACT... Les travaux réalisés concernent par exemple la mise aux normes de l’électricité, l’amélioration ou la création de WC et salle de bain, l’assainissement, la menuiserie, la toiture, accessibilité du logement à des personnes à mobilité réduite, la construction de pièces en cas de sur-occupation, etc…

La convention FAB-ANCB-ANCCAS vise à renforcer le réseau des opérateurs de l’amélioration légère de l’habitat. Elle élargit le champ d’intervention à tous les CCAS de l’île, alors que depuis deux ans, certains CCAS travaillent déjà avec la FAB. C’est une façon de faire profiter à tous les CCAS du savoir-faire des opérateurs de l’amélioration de l’habitat. « La démarche est d’encourager les liens entre les opérateurs, les CCAS et les associations », indique Christian Ballet, Délégué général adjoint de la FAB. Il s’agit de « mutualiser les pratiques professionnelles, les méthodologies d’action et les outils, ainsi que de capitaliser les données de terrain sur les problématiques liées à l’habitat insalubre à La Réunion ».

Un animateur de réseau, Adrien Vintezout, a été recruté par les Compagnons Bâtisseurs (association implantée depuis 2008 à La Réunion, mais forte d’une expérience nationale de 50 ans).
En 2008 et 2009, 530 logements ont ainsi été réhabilités, dont 105 à Saint-Pierre et 90 à Saint-André. Soit environ 1,4 million d’euros pour l’achat de matériel, financé à 47% par la Fondation Abbé Pierre, à 23% par les CCAS et 25% par le Conseil général. Le reste étant à la charge des familles.
Pour 2010, 380 logements sont programmés. Au total, sur la période 2008-2011, 910 logements devraient être réhabilités dans 17 communes.

EP



Un message, un commentaire ?



Messages






  • bjr j ai connu votre association par un ami je souhaiterais faire appel a votre association pour avoir une aide pour mon logement qui est plus qu insaluble je vis avec mes 4 enfants dans une petite case en bois sous tole qui menace de s effondrer je me bas avecla mairie et la dde depuis plus de vingt ans pour avoir une aide pour donner un minimum de descence a ma famille, dans la case il y a 4 petites piéces, il n y a pas de toilettes nous n evons qu un trou comme sanitaire la case est pourri de partout, c est infestée de rats , elle coule de partout il n y a a pas d ’évacuation des eaux usées en fait c ’est un vrai taudis mon époux est décédé en 2010 et je n ai personne pour nous venir en aide je vous supplie d apporter une attention particulière a mon désespoir mes enfants méritent d ’avoir un minimumde confort et je ne peux pas le leur apporter.
    espérant qque ma demande attirera un peu votre attention, veuillez croire en mes salutations les meilleures.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com