Logement

L’Angola va faciliter les projets immobiliers à bas prix

Construction massive de logements pas chers

Témoignages.re / 11 mai 2010

Le gouvernement angolais s’est engagé à offrir des terrains à un coût réduit pour permettre aux promoteurs immobiliers de construire de maisons à des prix bas, a déclaré dimanche, à Luanda, le ministre angolais de l’Urbanisme et de la Construction, José Ferreira.

Les gouvernorats de province ont des terrains disponibles pour que les hommes d’affaires du secteur immobilier puissent construire des habitations, a souligné M. Ferreira, à la cérémonie de clôture du Salon immobilier d’Angola (SIMA), selon l’Agence angolaise de presse (ANGOP).

Le SIMA, qui s’est déroulé du 06 au 09 courant, dans les installations de la Foire internationale de Luanda (FILDA), a connu la participation de plus de 103 exposants nationaux et internationaux.

Le prix le plus bas d’une maison de trois chambres présentée au cours dans ce salon est de 73.000 dollars américains, tandis que le plus élevé est estimé à plus d’un 1,5 million de dollars américains.

Le ministre angolais a indiqué que ces exécutifs locaux ont été orientés et élaborent des plans directeurs pour l’urbanisation et les conditions de financement de l’habitat social, en vue de faire baisser le prix de l’habitation.

L’objectif du gouvernement angolais est de baisser le coût des terrains pour que les promoteurs immobiliers réduisent aussi le coût d’habitation, a-t-il rappelé.

Il a affirmé que les promoteurs et les hommes d’affaires du secteur du bâtiment, qui ont participé au salon, ont adhéré à l’engagement du gouvernement angolais d’offrir des habitations de moyen et bas loyers dans les 18 provinces du pays.

Pour freiner la spéculation immobilière, il faut offrir plus de maisons, a dit M. Ferreira soulignant que "le programme du gouvernement passe par là". Il s’agit d’offrir plus de maisons de moyen loyer, spécialement à la couche de bas niveau.

"En ce moment, nous appliquons un programme ambitieux d’habitation qui est de construire un million de maisons jusqu’en 2012 et tous ces partenaires qui sont ici sont les bienvenus, car au fond nous bénéficierons de leur participation dans l’exécution de ce programme", a-t-il souligné.

400.000 logements prêts-à-monter

Le bâtonnier de l’Ordre des architectes d’Angola (OAA), António Gameiro, a déclaré samedi, à Luanda, croire à une réduction considérable des prix des résidences dans le pays, dans les deux prochaines années.

M. Gameiro a annoncé en outre que dans quelques jours, 400.000 logements prêts-à-monter sur les 700.000 prévus en construction, seront disponibles.

Il a indiqué que le gouvernement disposait de plusieurs projets de logement et de relogement, de restructuration et d’amélioration des conditions de logement des citoyens.

Selon lui, les investisseurs en quête de gains élevés n’investissent actuellement que dans des constructions destinées aux classes moyenne et haute de la société angolaise.

Pour inverser la tendance, a-t-il indiqué, ces promoteurs seront obligés de réduire les prix des maisons et de mettre en place des projets immobiliers moins chers destinés aux classes sociales les plus défavorisées.


Kanalreunion.com