Logement

Pour une dynamisation du centre ville

Ville de La Possession

Témoignages.re / 22 juin 2011

La commune de La Possession remet à l’ordre du jour l’aménagement de la ZAC centre-ville dit aussi opération Cœur de ville.

De nouvelles données contextuelles sont aujourd’hui à l’origine de la reprise active du projet d’aménagement par la Commune de La Possession. Tout d’abord, la volonté politique a été forte afin de démarrer opérationnellement le projet pendant la mandature du maire, Roland Robert. La volonté d’élargir la réflexion d’aménagement sur un périmètre cohérent d’entrée du centre ville est une des préoccupations de la mairie. L’inscription du projet dans la démarche développement durable "EcoCité" de la communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest ainsi que la décision d’abandonner le projet Tram Train par la Région Réunion au mois de mai 2010 ont été des éléments clés de cette reprise active de l’opération Cœur de ville.

Les objectifs réactualisés du projet sont les suivants : créer la nouvelle polarité du centre ville avec une offre commerçante et de services répondant aux attentes légitimes de la population (offre peu développée et très mal structurée dans le centre ville actuel), dynamiser le centre ville tout en conservant l’idée "de ville/jardin" et densifier le centre dans le cadre d’une offre diversifiée de logements. Pour rappel, l’ancienne mouture du projet s’articulait entre autres autour de la station du tram-train qui aurait permis de désengorger le centre-ville grâce à une meilleure fluidification du trafic. Pour le reste, les deux versions gardent les mêmes objectifs, à savoir, redynamiser le centre ville grâce â la création d’un pôle commercial et de services, densifier par la création de logements collectifs (libres et sociaux) et renforcer la programmation d’équipements publics (groupe scolaire, salle polyvalente, équipement culturel) dont la ville a besoin.

Le périmètre initial de l’opération ZAC couvre environ 24,3 ha, traversé par le chemin des Lataniers. Il est bordé au nord par la Grande Ravine des Lataniers, au sud par le Chemin communal Boeuf Mort, à l’ouest par l’avenue Leconte de Lisle et à l’est par le lotissement de la Grande Montagne. Le programme prévisionnel de l’opération validé dans le cadre de la création de la ZAC en 2006 était le suivant :
• 1670 logements, dont 350 sociaux,
• une grande esplanade arborée et des commerces - 8000 m2 de SHON.
• une station de tram train à proximité immédiate des commerces, des bureaux et des équipements (abandonné suite à la décision de la Région Réunion.
• de nouveaux équipements communaux (6575 m2 de SHON),
• une zone d’activité de bureaux (9000 m2 de SHON) permettant l’implantation ou la relocalisation d’entreprises.
À l’heure actuelle on peut noter l’avancée de nombreuses procédures de l’aménagement de la ZAC Centre ville, tel que l’étude du plan de circulation et de stationnement, les études de faisabilité sur le potentiel de développement des Énergies Renouvelables ou la mise en place et le suivi d’une démarche stratégique de développement durable devant accompagner le processus de définition et de réactualisation du projet AMO développement durable.
Le projet très ambitieux comprend aussi le repositionnement de la mairie dans le pôle de centralité, la réalisation d’un Idéa Store ainsi que la réalisation d’une voie sur berge qui permettra le désengorgement du centre-ville en offrant une alternative.


Kanalreunion.com