Logement

Une forte crise du logement

Observatoire des loyers privés de La Réunion

YVDE / 25 novembre 2009

Dans sa dernière livraison, l’Observatoire des loyers privés de La Réunion cerne la réalité du marché locatif privé en 2008. Il note que la nette hausse des loyers entre 1999 et 2006 (+ 22%) a enregistré en 2007 un tassement. Une tendance à la baisse qui s’est affirmée en 2008.

Ce secteur du logement hébergeait, en 2006, 52.600 ménages représentant 52% de l’ensemble des ménages locataires. Un rapport qui montre le retard pris par le logement social, quand trois ménages sur quatre sont éligibles à ce type de logement. Le Sud et le Nord enregistrent l’offre la plus importante de logements locatifs privés (71%). Les logements de taille moyenne (T3 et T4) sont les plus nombreux. Les petits logements (T1) sont plus nombreux dans le Nord et les grands logements (T5 et plus) sont plus fréquents dans le Sud. Dans une dernière partie, le bulletin de l’Observatoire note un taux de logements non occupés relativement bas (7%) enregistré lors du recensement de 2006. La moitié des locations du parc privé (56%) serait restée inhabitée moins d’un mois en 2008. Soit un délai de vacance relativement court. Deux indicateurs qui mettent en relief l’importance de la crise du logement dans l’île. Cependant, dans certaines villes comme Le Tampon ou Saint-André, toujours en 2008, le temps de recherche d’un logement est relativement court.

YVDE


Kanalreunion.com