Luttes sociales

10.000 familles privées de TV après avoir payé la redevance ?

Changement de mode de diffusion de la télévision : uniquement la TNT dans deux mois

Manuel Marchal / 26 août 2011

Le passage obligé à la Télévision numérique terrestre dans deux mois risque d’aboutir à une grave injustice : des familles qui ont toujours payé la redevance risquent de ne plus recevoir les programmes parce qu’elles n’auront pas pu ou voulu consommer un nouveau produit ou un nouveau service. C’est un fait sans précédent car, auparavant, l’introduction d’une nouvelle technique de diffusion était compatible avec les capacités de réception du matériel des téléspectateurs.

Durant son histoire, la télévision a déjà connu plusieurs changements. Dans les années 70, la création de FR3 à La Réunion s’est accompagnée du passage à la couleur. Jusqu’alors, toutes les émissions étaient en noir et blanc. Deux possibilités étaient alors offertes aux téléspectateurs. Soit ils décidaient d’acheter un récepteur couleur afin d’accéder à la nouvelle offre de programmes, soit ils continuaient à regarder les émissions en noir et blanc et, dans tous les cas, ils continuaient à payer la redevance.
Le renouvellement du parc des téléviseurs s’est fait à son rythme, en plusieurs années, et sans contrainte. Car le fait de posséder un téléviseur noir et blanc n’empêche pas de recevoir les programmes.
Depuis l’an dernier, la télévision à La Réunion est concernée par un nouveau changement technologique, c’est la TNT. Mais cette fois-ci, le rythme est bien plus brutal. En novembre dernier, la Télévision numérique terrestre a commencé à émettre en parallèle avec le système actuel. Mercredi, France TV Numérique a rappelé qu’à partir du 23 octobre prochain, les émissions se feront uniquement via la TNT.
À la différence du passage du noir et blanc à la couleur, le matériel n’est pas compatible. Cela veut dire que si un téléspectateur n’a pas acquis le décodeur indispensable, ne s’est pas abonné à la télévision par satellite, d’ici deux mois, sa télévision ne lui servira plus à regarder les programmes qu’il finance avec la redevance qu’il paie tous les ans. Ce sera l’écran noir.
Lors de la conférence de presse, France TV Numérique a estimé que 10.000 familles ne se sont pas encore équipées.

Un contrat pas respecté

Il est important de savoir que les aides de l’État viennent rembourser l’achat du matériel après coup. À La Réunion, cette aide est comprise entre 45 et 70 euros et ne couvre pas forcément le montant de l’investissement. Elle est versée huit semaines après le dépôt d’un dossier complet comprenant la facture d’achat de l’équipement.
Le téléspectateur est obligé d’acheter, il ne peut pas faire autrement que consommer un décodeur ou une nouvelle télévision ou un abonnement à un service de télévision par satellite. Dans le contexte de crise, une telle dépense forcée est mal venue. À tous ceux qui paient la redevance, il est demandé un effort supplémentaire pour uniquement avoir la possibilité de continuer à recevoir des émissions de télévision.
Il s’avère que ces familles ont toujours respecté le contrat qui les lie au service public audiovisuel. Parce qu’elles ne peuvent ou ne veulent consommer un produit supplémentaire, elles risquent d’être privées des programmes qu’elles ont financés en payant la redevance audiovisuelle.
Subiront-elles cette injustice ?

Manuel Marchal


Kanalreunion.com