Luttes sociales

158.160 Réunionnais inscrits à Pôle Emploi : tout le monde au pied du mur

Alors que le seuil des 3 millions de chômeurs est largement dépassé en France

Manuel Marchal / 27 septembre 2012

2.000 Réunionnais privés de travail en plus au mois d’août 2012, c’est près de 2 fois l’équivalent de la fermeture de l’ARAST. C’est cette catastrophe silencieuse qui est le fait majeur de ces dernières semaines. Plus de 158.000 Réunionnais sont inscrits à Pôle emploi. Le système s’écroule, quelle solution pour tous ces Réunionnais méprisés ? Chacun est au pied du mur de ses responsabilités.

Les derniers chiffres de l’emploi sont tombés hier soir. Ils datent du mois d’août et ils sont encore plus graves qu’en juillet.
Pour la France, le seuil des 3 millions de chômeurs est largement dépassé. Et dans ce pays, cette idée est déjà largement ancrée dans les esprits. Cela fait donc les gros titres de tous les médias, et il est clair que le gouvernement va tout faire pour communiquer des décisions visant à changer la tendance. Au total, 5,4 millions de Français sont inscrits à Pôle emploi, c’est du jamais vu dans ce pays.
À La Réunion, c’est bien pire encore. Car au mois d’août, le nombre de chômeurs a augmenté de plus de 2.000. C’est l’équivalent de deux fois la liquidation de l’ARAST, mais cette catastrophe est totalement occultée. Voilà pourtant là où se situe la plus grande priorité : comment stopper cette casse sociale et redonner du travail à tous les Réunionnais qui en sont exclus ?

Continuer encore avec ces injustices ?

Nous sommes ici au cœur de l’incapacité du système à régler nos problèmes. La hausse continue du nombre de Réunionnais privés de travail est la conséquence d’un système à bout de souffle qui ne tardera pas à s’écrouler. C’est à ce moment que chacun est au pied du mur de ses responsabilités. Certains tentent de maintenir la situation en l’état en espérant vouloir rendre les choses visiblement plus acceptables. C’est la politique du traitement social du chômage menée depuis maintenant 30 ans sous les différents gouvernements. Les emplois aidés permettent à des travailleurs de sortir du chômage quelques mois ou quelques années, mais le système ne peut pérenniser ces travailleurs dans leur poste. Et lorsque la puissance publique diminue ses subventions, alors c’est la crise comme celle que La Réunion a connue à la rentrée scolaire.
D’autres responsables veulent remettre en cause le système pour redonner du travail à tous. C’est notamment le cas des communistes dont une des tâches est d’œuvrer pour accélérer l’effondrement de ce système afin de le remplacer par un autre qui respectera enfin les droits de tous les Réunionnais.

Deux grands services pour tout remettre en cause

Les 158.000 Réunionnais inscrits à Pôle emploi ne peuvent pas se contenter en tout et pour tout de promesses d’emplois aidés. Que ceux qui sont sortis du PCR fassent connaître leurs propositions… Quant au Parti communiste réunionnais, il propose de pérenniser des dizaines de milliers d’emplois aidés dans deux services chargés de l’environnement et de l’aide à la personne.
Si nous voulons replanter les arbres qui nous manquent pour faire baisser la température et fixer l’humidité, si nous souhaitons renforcer la solidarité entre les générations, les emplois immédiats ne manquent pas.
Ce projet contribue à remettre en cause le système car il responsabilise tous les acteurs concernés. Il est proposé que les salariés, les chômeurs, les employeurs, l’État financeur et les collectivités constituent une commission paritaire destinée à gérer des emplois de ces deux grands services. Ainsi les maires seront libérés de la charge de recruter et de gérer les contrats-aidés.
Cette proposition a reçu l’assentiment du président de la République quand il a donné son accord avec le projet du PCR. Au pied du mur de ses responsabilités, le PCR a proposé un moyen de sortir de la crise. Un exemple à suivre.

Manuel Marchal

6.270 chômeurs de longue durée de plus en un an

Fin août 2012, 75.210 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C depuis un an ou plus, soit une hausse de 2,2% sur un mois. Ils sont 6.270 de plus, par rapport à août 2011, soit une augmentation de 9,1%.

En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an, en catégorie A, B, C a augmenté de 1,1% au cours de ce mois et de 9,3% sur un an.

(Source Pôle emploi)

Voir en ligne : En juillet : 156.510 Réunionnais inscrits à Pôle Emploi


Kanalreunion.com