Luttes sociales

18 mars, contre le pacte de responsabilité !

FNEC FP-FO

Témoignages.re / 16 mars 2014

Le FNEC FP-FO appelle à la mobilisation contre le pacte de responsabilité et soutien le rassemblement devant la préfecture de La Réunion.

-  28,5 postes gelés à la rentrée 2014 à l’université de La Réunion,
-  Fin des redoublements pour les élèves en difficulté entrainant de fait la disparition des SEGPA,
-  Transfert de l’orientation scolaire et la carte des formations professionnelles à la région,
-  Refus d’ouverture de CAP et de bac pro innovants pour donner plus de chance de formation aux jeunes,
- Transfert de compétences de l’Etat aux collectivités territoriales à travers les Projets Educatifs de territoires et le décret des rythmes scolaires....

Le ministre Peillon continue son entreprise de destruction de l’Education Nationale. En effet, le 27 mars, le projet de loi visant à remettre en cause les horaires et missions définis actuellement par le décret 50 des professeurs certifiés et agrégés va être présenté au comité technique ministériel (CTM). Le 27 mars, la FNEC-FP FO (Fédération FO de l’enseignement) votera contre cette proposition.

Toutes ces mesures découlent du pacte de responsabilité qui prévoit 50 milliards d’économie sur les dépenses publiques et sur l’école. Les coupes dans les dépenses publiques vont servir à compenser les 30 milliards de cadeau faits aux patrons qui ne paieront plus les cotisations familiales (supplément et allocations familiales)

Pour le ministre, il n’y a pas de trêve électorale. Plus que jamais, la FNEC-FP FO appelle les personnels de l’Education nationale à la grève interprofessionnelle et à participer au rassemblement devant la préfecture de Saint-Denis le mardi 18 mars 2014 à 10 h pour exiger des augmentations de salaire, des créations de postes, des ouvertures de sections et refuser ce pacte d’austérité.

Fait à Saint Denis, le 16 mars 2014

Jean Paul Paquiry
Secrétaire Départemental


Kanalreunion.com