Luttes sociales

1er mai à La Réunion : succès du défilé à Saint-Denis

Mobilisation contre l’ANI et pour le RSTA

Témoignages.re / 2 mai 2013

Hier matin à Saint-Denis, de nombreuses personnes ont participé au défilé du 1er mai à l’appel de la CGTR, de la FSU et de l’UNEF notamment. Parmi les mots d’ordre : le retrait de l’accord national interprofessionnel (ANI) et la prolongation du RSTA et de la prime COSPAR.

Photos Toniox



JPEG - 322.8 ko

À La Réunion, c’est le maloya qui donne souvent le tempo des luttes revendicatives. Il n’est pas étonnant que le maloya ait encore raisonné à Saint-Denis ce matin.

Entre le jardin de l’État et la préfecture, de nombreux militants ont défilé le long de la rue de Paris et de l’avenue de la Victoire.

Parmi les revendications, le retrait de l’Accord national interprofessionnel. Dans une tribune libre parue 48 heures avant le défilé, Ivan Hoareau, secrétaire général de la CGTR, déclarait notamment ceci : « Avec l’ANI, tout salarié pourra travailler plus et perdre du salaire, être déplacé dans toute la France avec peu de moyens de se défendre. Il sera livré pieds et mains liés au patron. Son contrat de travail pourra être remis en cause par un accord d’entreprise ! Les licenciements économiques seront facilités et accélérés.
L’ANI ne créera pas d’emploi, elle précarisera les emplois existants !
Ainsi, le salarié paye une crise dont il n’est pas responsable, ni les supposés rigidités du travail ! »

L’autre grande revendication, c’est le maintien du RSTA et de la prime COSPAR. Grâce à des grèves et de grandes mobilisations en 2009, les Réunionnais qui touchent moins de 1,4 SMIC ont droit à 150 euros de bonus : 100 euros de l’État (RSTA) et 50 euros de l’entreprise (cotisations sociales payées par l’État).

Si un sursis jusqu’au 31 décembre a pu être obtenu pour le bonus COSPAR, c’est l’incertitude pour le RSTA. Le ministre des Outre-mer renvoie la balle sur les entreprises. Les salariés réunionnais les moins bien payés vont-ils subir une baisse de leur salaire pouvant aller jusqu’à 100 euros ?


Kanalreunion.com