Luttes sociales

2,5% d’inflation dans l’alimentation

Pendant ce temps, la vie chère

Manuel Marchal / 16 juillet 2012

La hausse des prix dans l’alimentation dépasse la hausse des minima sociaux, du SMIC et des allocations chômage. Les Réunionnais les plus pauvres voient encore leur pouvoir d’achat se dégrader à cause de la vie chère. Quelles réponses ?

Entre juin 2011 et juin 2012, en dehors des produits pétroliers, deux postes de dépense ont connu des hausses importantes. La hausse est de 2,5% dans l’alimentation et de 3,1% pour les loyers et services rattachés.
Dans un pays où la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, ces hausses pèsent lourdement, car elles ne sont pas compensées par une revalorisation des revenus. Les augmentations des minima sociaux, des retraites, du SMIC et des allocations chômage sont en dessous de 2,5%.
Par ailleurs, même si la subvention versée par la Région Réunion aux compagnies pétrolières a stabilisé le prix payé par le consommateur à la pompe, les prix ont continué à augmenter. Quant à celles versées par le Conseil général à la grande distribution, elles n’ont pas non plus empêché cette inflation. Autrement dit, cet indice des prix de juin dernier démontre que les dizaines de millions d’euros donnés aux monopoles n’ont pas remis en cause les injustices, loin de là : au cours des trois derniers mois, les prix ont augmenté de 1,5%.

M.M.


Communiqué de l’INSEE

1,5% d’inflation depuis 3 mois

Au mois de juin 2012, l’indice des prix à la consommation des ménages augmente de 0,4%. Les prix progressent sur le dernier trimestre de +1,5%, et sur les douze derniers mois (juin 2012/juin 2011) de +0,9%. L’augmentation des prix en juin s’explique par le renchérissement des prix des services (+1,0%). Les prix de l’alimentation sont en léger recul (-0,1%), et les prix du tabac, de l’énergie et des produits manufacturés restent stables (+0,0%).
Pour l’alimentation, le recul des prix des produits frais (-3,0%) compense la hausse des prix de l’alimentation hors produits frais (+0,3%).
En particulier, les prix des légumes frais et des fruits frais reculent respectivement de 4,4% et de 1,8%.
Le prix du tabac est stable.
Les prix des produits manufacturés sont stables en juin 2012. La hausse des prix de l’habillement et des chaussures (+1,2%) compense le recul des prix des autres produits manufacturés (-0,4%) et des produits de santé (-0,1%).
Les prix de l’énergie sont stables en juin 2012.
Les prix des services augmentent de 1,0% en raison de la hausse des prix des transports et communications (+2,5%) et des loyers et services rattachés (+1,3%).
Plus particulièrement, les prix des transports aériens de voyageurs augmentent (+7,7%) en raison de la hausse saisonnière des tarifs. Les prix du poste “Fourniture d’eau et autres services liés au logement” se renchérissent également (+6,4%).
Les prix des autres services augmentent de 0,3%. Ils sont portés par l’augmentation des prix des services financiers (+1,3%).


Kanalreunion.com