Luttes sociales

3 millions de personnes dans la rue en France

La mobilisation atteint un niveau considérable

Manuel Marchal / 24 septembre 2010

300.000 à Paris, 220.000 à Marseille, 120.000 à Bordeaux, 120.000 à Toulouse, 22.000 à Strasbourg… 3 millions de manifestants ont marché hier contre la réforme des retraites. Cette journée d’action est un succès malgré les tentatives du gouvernement de minimiser l’ampleur de la mobilisation.

3 millions de personnes dans 232 défilés : la mobilisation a fortement augmenté par rapport au 7 septembre, près d’un demi-million de personnes en plus. Alors le gouvernement décide de miser sur la désinformation en annonçant des chiffres extrêmement bas par rapport à la réalité.
Ainsi, le nombre de participants dénombré par l’État est une opération très simple : c’est l’estimation des syndicats divisée souvent jusqu’à dix. C’est comme cela que le gouvernement pense faire croire que la population n’adhère pas à la protestation contre sa politique. Il veut inventer une réalité qui n’existe pas, car la mobilisation augmente. La méthode est tellement grossière qu’elle ne trompe personne.
En effet, du côté de l’intersyndicale, c’est la satisfaction générale. « Si le gouvernement ne bouge pas, y compris après cette journée, il y aura des suites », a dit le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, faisant allusion à la réunion de l’intersyndicale de vendredi sur les suites à donner.
Les pistes envisagées sont une grève générale reconductible ou une nouvelle journée d’action le mois prochain. C’est à partir du 5 octobre que les sénateurs examineront le projet de loi du gouvernement. La Réunion sera la plus touchée par les conséquences de ce projet, cela explique pourquoi pas une seule voix de sénateur réunionnais ne doit manquer pour voter contre ce projet.

Manuel Marchal


Kanalreunion.com