Luttes sociales

« 50.000 emplois de proximité, c’est possible et nécessaire »

Lutter contre la pauvreté en créant des emplois

Témoignages.re / 14 janvier 2010

Voici un communiqué diffusé hier par le Collectif Agir pou nout tout sur la confirmation par le Cabinet du président de la République de « la mise en place d’une politique publique de l’innovation sociale à La Réunion pour développer le vivier d’emplois que représente le service à la personne », suite à une lettre qu’elle a adressée à ce dernier concernant la création d’emplois de proximité à La Réunion.

« La réunion du 25 octobre 2009 à Cambuston était l’occasion d’un débat avec les militants associatifs sur la problématique de l’emploi à La Réunion. Comment faire face au chômage de masse qui sévit de manière durable dans notre département ?

Notre conférence a permis de faire le constat que 50.000 emplois de proximité, c’est possible et nécessaire.

Le projet a été transmis au président de la République Monsieur Nicolas Sarkozy pour avis.

Au courrier du 7 janvier 2010, le Cabinet du président (voir extrait de la copie ci-après), il est confirmé la mise en place d’une politique publique de l’innovation sociale à La Réunion pour développer le vivier d’emplois que représente le service à la personne.

Si la teneur du document nous satisfait, il est tout de même important que le gouvernement clarifie le mode de financement, condition sine qua non pour atteindre l’objectif des besoins en emploi estimés à plus de 25.000 dans le domaine des service à la personne.

En bref, quelle sera la nouvelle gouvernance sociale, seule garante d’une politique d’emploi de masse à La Réunion (50.000 emplois de proximité) ?

L’assemblée du mouvement associatif pour l’accès aux droits fondamentaux sera l’occasion de réaffirmer nos besoins et d’exprimer notre attente de réponse concrète du président de la République ».


Réponse de Paris au Collectif

Le service à la personne
« représente un important vivier d’emplois »

Voici un extrait de la lettre adressée par la présidence de la République au Collectif du 25 octobre en réponse aux propositions présentées par les associations réunionnaises.

« (…)

Les services du président de la République m’ont transmis le courrier par lequel vous faites part à Monsieur Nicolas Sarkozy des propositions du “Collectif du 25 octobre” dans le cadre du Comité interministériel de l’Outre-mer.

Je tiens à vous indiquer que parmi les mesures retenues par le CIOM figure la mise en place d’une politique publique de l’innovation sociale à La Réunion en y associant les collectivités locales dans un domaine (celui du service à la personne) qui représente un important vivier d’emplois.

La structuration du secteur des services à la personne devrait offrir une visibilité pour le public et améliorer la reconnaissance, la professionnalisation, les qualifications et la protection sociale pour les personnels engagés

(…) ».


Samedi 16 janvier
9 heures

Grand rassemblement
Parc du 20 décembre à Saint-Leu

L’urgence sociale : abolissons la pauvreté !


Kanalreunion.com