Luttes sociales

9 avril : le SNJ appelle à la grève

Mobilisation contre l’austérité

Témoignages.re / 31 mars 2015

Le Syndicat national des journalistes soutient le mouvement revendicatif du 9 avril. Voici ses arguments.

Sous l’alibi de l’austérité imposée, les rédactions et les journalistes se voient donnés un tour de vis supplémentaire :
- salaires bloqués,
- moyens sacrifiés,
- tâches accumulées et  multipliées,
- mises en cause générales des droits des salariés,
- succession de plans dits "sociaux",
- développements accélérés des souffrances au travail.

La profession n’en peut plus !

Il n’est que temps, pour les pouvoirs publics, de prendre sérieusement conscience des menaces ainsi aggravées sur l’’Information de qualité.
Le comité national du Syndicat National des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, réuni les 27 et 28 mars 2015 à Paris, interpelle publiquement le gouvernement et les parlementaires.
Trois chantiers essentiels sont à mener sans tarder :
- réforme efficace des aides à la presse,
- reconnaissance juridique de l’équipe rédactionnelle,
- instauration d’une instance nationale de déontologie. 

Sans signes positifs significatifs, les citoyens, qui ont droit à une information de qualité, complète, honnête et pluraliste, seront contraints de constater qu’il y a non-assistance, voulue, à profession en danger, une profession dont la mission d’information est vitale dans une démocratie digne de ce nom.
En conséquence, le SNJ appelle déjà tous les journalistes à participer aux manifestations du 9 avril prochain. 


Kanalreunion.com