Luttes sociales

Acteurs de lien social

Les médiateurs de l’environnement

Témoignages.re / 12 août 2009

Le rôle des médiateurs dépasse largement le cadre de la collecte sélective car ils interviennent sur tous les aspects des politiques déchets et environnementales : déchets végétaux, encombrants, bio-compostage, maîtrise de l’énergie… Animateurs de la communication de proximité via le porte-à-porte, ils interviennent directement auprès des habitants pour diffuser les messages de la collectivité. Les médiateurs sont enfin de véritables intermédiaires entre les habitants et la collectivité. Ils font remonter dysfonctionnements, questions et demandes des habitants.

Rôle et missions
• Depuis 2002, les médiateurs de l’environnement sillonnent les 5 communes du TCO, informent, sensibilisent les habitants et les publics relais (associations, écoles, bailleurs sociaux…) à la bonne gestion de leurs déchets et au tri des emballages. Ils repèrent les problèmes et engagent des actions correctives (en porte-à-porte, boîtage, animations…). En 2008, les médiateurs ont sensibilisé près de 5.400 enfants (écoles et centres aérés) et touché près de 15.000 habitants du TCO lors des opérations événementielles ou animations dans les quartiers.


Pérenniser et optimiser la collecte sélective
• En incitant les habitants à trier mieux et plus, les médiateurs contribuent à :

- diminuer le volume des déchets allant à l’enfouissement et le coût de traitement des ordures ménagères ;

- réduire les erreurs de tri ;

- augmenter les tonnages triés ;

- favoriser le recyclage et à diminuer l’utilisation de matières premières.


Pérenniser le geste de tri
• Les habitants ont besoin régulièrement d’informations sur les consignes de tri, le devenir des matériaux, les performances de la collecte sélective. Ils souhaitent savoir à quel niveau ils contribuent à la protection de l’environnement, à l’amélioration de leur cadre de vie et si leurs efforts ont un sens. Pour accompagner ce changement de comportement, il est indispensable d’informer et de sensibiliser les habitants, d’être à leur contact et à leur écoute afin d’expliquer, de convaincre sur l’utilité de leur geste de tri. Sans ce travail régulier, les bonnes volontés s’essoufflent. Ces actions sont au cœur même de la mission des médiateurs de l’environnement.


Agir sur les générations futures : l’éducation à l’environnement
• Les médiateurs ont aussi pour mission d’éduquer à l’environnement. C’est une manière de faire prendre conscience que nous avons tous un rôle à jouer dans ce domaine et qu’il en va de la responsabilité de chacun : c’est un acte citoyen.
Les actions menées à destination des enfants ont pour objectif de leur faire acquérir dès le plus jeune âge des comportements respectueux de l’environnement.


Le conte "Piton Makot"
• Utilisé en 2005 dans le cadre des interventions dans les écoles à l’époque où les médiateurs étaient rattachés aux communes, ce n’est qu’en 2009 que le conte "Piton Makot" connaît une seconde vie. Entre temps en effet, à leur arrivée à Cycléa en 2006, les médiateurs de l’environnement ont été en charge de très nombreuses missions en termes de communication de proximité, de contrôle des bacs, d’animations et de communication… d’où un changement dans les priorités en termes d’outils de sensibilisation.
Après l’impact positif de la chanson "Respect" auprès des enfants mais également auprès des adultes, les médiateurs ont souhaité se replonger dans le spectacle "Piton Makot", conscients de l’impact d’un projet artistique pour faire passer des messages environnementaux. À partir de la rentrée scolaire 2009/2010, le spectacle "Piton Makot" sera intégré au programme d’animations des médiateurs, au même titre que le reste de leurs outils de sensibilisation.


Kanalreunion.com