Luttes sociales

Affaire de la Coordination FCPE de Saint-André

Témoignages.re / 4 mars 2011

Éric Fruteau, maire de Saint-André, apporte les précisions suivantes quant à l’affaire de la coordination de la FCPE.

« J’ai lu que des accusations sont portées contre une employée de la FCPE, par ailleurs élue de Saint-André, Madame Marie Anne Ferrere.
Je tiens avant tout à rappeler qu’il s’agit d’une affaire entre employée et employeur de la FCPE. Il appartient donc aux personnes visées de traiter ces problèmes.
En tant que 1er magistrat de la ville, je reste attaché à la présomption d’innocence qui signifie qu’un individu, même suspecté de la commission d’une [infraction ou d’un comportement interdit par la loi ne peut être considéré comme coupable avant d’en avoir été jugé tel par un tribunal.
Pour éviter tout amalgame, j’ai demandé à cette élue de se mettre en vacance de sa délégation le temps que la justice fasse toute la lumière dans ce dossier ».


Kanalreunion.com