Luttes sociales

Aggravation de la plus grave crise sociale : - 163.320 demandeurs d’emploi - 11.500 chômeurs de plus en un an

À deux jours de la hausse prévue du prix du gaz de 50%

Témoignages.re / 27 février 2013

Les chiffres publiés hier soir par Pôle emploi sont encore plus préoccupants que le mois précédent. Par rapport à décembre, les nombres de chômeurs et de demandeurs d’emploi ont encore augmenté en janvier. La plus grave crise sociale de l’histoire de La Réunion s’aggrave, 48 heures avant la hausse prévue de 50% du prix du gaz.

Les mauvaises nouvelles continuent de s’accumuler. À 48 heures de la hausse annoncée de 50% du prix de la bouteille de gaz, la publication des derniers chiffres du Pôle emploi montre une nouvelle accélération de la crise. Le nombre de demandeurs d’emploi dépassait les 163.000 à la fin du mois de janvier, soit 2.000 de plus qu’en décembre. Celui des Réunionnais totalement privés d’emploi a pour sa part augmenté de 500 personnes pour atteindre 131.780 chômeurs. Sur un an, c’est une augmentation de 11.500 travailleurs. La crise s’accélère.

Les jeunes ne sont pas épargnés par la hausse. Pôle emploi dénombrait près de 25.000 inscrits fin janvier, une hausse de 1,5% sur un mois.

Pour la France, la situation est également très grave. Les records de chômage sont en passe d’être battus. Là-bas, ils vont faire les gros titres partout et pourtant la situation est beaucoup moins grave qu’ici. Car si le chômage en France était au même niveau qu’à La Réunion, il y aurait plus de 10 millions de travailleurs privés d’emploi, et plus de 15 millions de demandeurs d’emploi.

Voici quelques tableaux publiés hier par le Pôle emploi.

JPEG - 43.1 ko

Les derniers chiffres de Pôle emploi dévoilent une situation encore plus grave qu’au mois de décembre : 163.320 demandeurs d’emploi fin janvier à La Réunion.

JPEG - 17.3 ko

Les jeunes sont toujours plus nombreux à être chômeurs : 25.000 dans les catégories A, B et C (3e ligne du tableau).


Kanalreunion.com