Luttes sociales

AGORAH : la lutte a payé, la procédure de recrutement du Directeur général est relancée !

Communiqué de l’AFJER

Témoignages.re / 8 novembre 2012

Dans un communiqué, l’AJFER – Nou Lé Kapab se félicite de la relance de la procédure de recrutement pour le poste de Directeur général de l’AGORAH, avec comme but de donner la priorité aux candidatures réunionnaises.

JPEG - 23.8 ko

Dans le cadre de la mobilisation commencée il y a plusieurs mois, l’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion (AJFER) – Nou Lé Kapab a rencontré la présidente de l’AGORAH (Agence pour l’observation de La Réunion, l’aménagement et l’habitat) mercredi dernier, pour que soit relancée dans les plus brefs délais la procédure de recrutement pour le poste de Directeur général de l’institution.

L’engagement avait été pris par Madame Couapel-Sauret de faire paraître l’offre avant ce jour et c’est désormais chose faite, nous nous en réjouissons, ce résultat est le fruit de la lutte.

Pour rappel, cette nouvelle étape intervient après plusieurs mobilisations : la contestation et la non validation du recrutement d’une personne venant de l’extérieur, considérant qu’il existe à La Réunion des personnes capables d’occuper ce poste, et la demande de relance de la procédure rapidement, considérant l’importance de cette institution et la situation de l’emploi sur l’île.

C’est donc une nouvelle étape qui est franchie, l’offre a été publiée ce matin (hier-NDLR) sur différents réseaux. L’AJFER - Nou Lé Kapab, soucieuse d’une diffusion massive de cette offre pour optimiser les chances de trouver un(e) Réunionnais(e) pour occuper ce poste, a fait le choix de diffuser cette annonce sur son site www.noulekapab.com ainsi que sur les réseaux sociaux.

Nous invitons l’ensemble des Réunionnais(es) à diffuser cette offre et les Réunionnais(es) ayant les compétences requises pour ce poste à déposer leur candidature.

L’AJFER – Nou Lé Kapab suivra attentivement le déroulé de cette procédure de recrutement.

La situation connue à l’AGORAH n’est pas un cas isolé : les difficultés d’accès à l’emploi existant pour les Réunionnais(es) sont bien réelles et s’inscrivent à tous les niveaux hiérarchiques, dans de nombreux domaines, et les exemples ne manquent pas.

Se battre pour que les Réunionnais(es) puissent accéder à l’emploi existant, même s’il ne suffira pas à résoudre le problème du chômage sur l’île, est nécessaire notamment face à l’ampleur du chômage sur l’île et s’inscrit dans la lutte globale pour l’emploi à La Réunion des Réunionnais(es).

Pour l’AJFER – Nou lé kapab,

Gilles Leperlier,

Président


Kanalreunion.com