Luttes sociales

Anne, Josette et Mounia : luttons pour préparer l’avenir

Paroles de manifestantes du 12 septembre

Témoignages.re / 13 septembre 2017

Des militantes ont choisi de faire grève aujourd’hui, elles expliquent leur motivation.

JPEG - 97.7 ko
Josette et Anne.

Anne : je viens me battre pour l’avenir, pour nos enfants et contre le chômage.

Josette : je viens soutenir mes camarades, la « loi travail » lé pa bon du tout. Il faut nous battre pour les enfants et les petits enfants de demain.

JPEG - 73.7 ko
Mounia.

Mounia : mi lé pa d’accord avec la loi Macron. Défendons nos droits et ceux de nos enfants. Pour les retraites, ce sera encore moins. Avec Macron, nou rest parey. Allons nous battre pour nos droits, pour défendre nos salaires.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • TB tout ça, si on réfléchit un peu, entre les chantiers pour rendre l’île autonome en énergie, le train électrique, de retour enfin entre St Joseph et St Benoît comme avant et une agriculure vivitère bio pour tous, les cantines, les restaurants, les foyers, il y a de quoi faire pour créer pas mal d’emplois ici. Ce qui en plus donnerait une bien plus belle image que celle actuelle ou on préfère consommer bêtement, tergiverser sur les requins qui sont présents depuis des millions d’années et qui ont disparu à plus de 90 % à cause de nous, construire pour le "tout voiture" qui polluera encore plus, bonjour le développement du stress, du bruit, des déchets dangereux, du saccage de l’espace, des micro particules cancérigènes pour nos poumons, ceux des marmailles d’aujourd’hui et de demain. Soyons courageux, pensons au long terme "vivable" sinon, c’est la fin, tout droit dans l’iceberg on continura d’aller, à fond. Comme le dit si bien Nicolas, Hulot je précise. Merci, bonne fin de semaine et WE. Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?