Luttes sociales

Appel à la mobilisation le 12 avril

En réponse à la politique d’austérité

Céline Tabou / 11 avril 2014

Plusieurs organisations syndicales, associatives et politiques ont lancé un appel à la mobilisation le 12 avril. Une marche sera organisée en France et à La Réunion, sous le thème : « Maintenant ça suffit ! Marchons pour l’égalité et le partage des richesses ».

Près de 200 personnalités ont signé l’appel à mobilisation du 12 avril parce qu’elles n’en peuvent plus de « voir la droite et l’extrême-droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l’autre, d’intolérance, de racisme, de sexisme, d’homophobie et d’intégrisme ».

Contre l’austérité

L’un des principaux objectifs de cette marche sera de dénoncer le tour de vis du gouvernement, répondant aux critères de la Commission européenne. « La rigueur budgétaire et l’austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire les marchés financiers nourrissent ce climat malsain », ont écrit les signataires.

Pour ces derniers, la politique gouvernementale démantèle les services publics et met à mal les acquis sociaux. A contrario du discours officiel, « le chômage monte, la précarité s’étend, les jeunes galèrent, les salaires et les retraites sont en berne. Les inégalités se creusent tandis que les grandes entreprises versent aux actionnaires des dividendes insolents ».

L’appel met en avant « les inégalités d’emploi et de rémunération » qui « attaquent plus durement les droits des femmes et des migrant-e-s », mais aussi une bonne partie de la population à La Réunion. Où 42% de nos compatriotes vivent en dessous du seuil de pauvreté et où 29,8% des Réunionnais sont sans emploi, dont un taux de 56,2% pour les moins de 25 ans.

Le pacte de responsabilité contesté

Comme le texte l’explique « la répression s’abat sur les sans papiers, les Roms, les plus précaires, et celles et ceux qui les défendent ». Les signataires appellent à la mise en place de « choix politiques résolument à gauche » pour faire face à la crise. Le point d’orgue de cet appel est le pacte de responsabilité, négocié avec les partenaires sociaux et le patronat, qui remet en cause les acquis sociaux, obtenus par le Front populaire de 1936.

Le gouvernement octroie aux entreprises un allègement de cotisations de 35 milliards d’euros, ce qui représente un « nouveau cadeau » pour les patrons, qui ne « permettra (pas, ndlr) de lutter contre le chômage ». L’appel met en avant un ras le bol général, car « dans la ligne de mire » gouvernement ce sont la sécurité sociale et les services publics. « Mais ce sont aussi les collectivités territoriales asphyxiées, les associations étouffées, la culture sacrifiée. Ce n’est décidément pas cela que nous voulions, nous qui, par millions, avons contribué à chasser Nicolas Sarkozy ».

Samedi 12 avril à Paris, « une marche nationale d’espoir à gauche, contre l’extrême droite, pour l’abandon du « pacte de responsabilité », pour une juste distribution des richesses » est organisée. A La Réunion, plusieurs organisations invitent à un tractage, à 15h, débutant devant la Poste, rue Maréchal Leclerc, « pour dénoncer les plans d’austérité qui frappent durement la population réunionnaise ».

 Céline Tabou  


Kanalreunion.com