Luttes sociales

Appel à la mobilisation pour le 31 mai

Intersyndicale – fonction publique

Témoignages.re / 28 mai 2011

L’intersyndicale (CFDT, CFTC, CGTR, FO, FSU, Solidaires, UNSA) appelle la fonction publique à descendre dans la rue mardi 31 mai 2011. Le rendez-vous est donné à 10h dans les jardins de la Préfecture de Saint-Denis.

Au cœur des revendications : les salaires et le pouvoir d’achat des agents publics, un plan de titularisation des agents non–titulaires, des moyens supplémentaires et l’amélioration des conditions de travail. Cette manifestation fait écho au mouvement national qui se tiendra le même jour.
« Notre revendication principale porte sur l’ouverture de négociations salariales », a indiqué Éric Chavriacouty, secrétaire général UR-UNSA, vendredi 27 mai 2011 lors d’un point presse de l’intersyndicale. Les huit organisations réclament, entre autres, « le rétablissement du pouvoir d’achat des agents publics par une augmentation immédiate des salaires et le rattrapage des points d’indice perdus depuis 2000 ».

« Un agent qui travaille depuis plus de 30 ans gagne entre 900 et 1.200 euros. Il va partir avec une retraite de misère », dénonce Patrick Jayme de l’UNSA Territoriaux.
Pour Christian Picard, secrétaire départemental de la FSU, « travailler ne suffit plus pour manger (...). Il y a une misère sociale. Le constat est là et c’est dramatique », s’inquiète-t-il.

L’intersyndicale demande également des effectifs supplémentaires pour assurer un service public de qualité. « Il y a un agent public pour 1.000 habitants à La Réunion contre 500 pour la métropole », affirme Pierrick Ollivier, secrétaire départemental de la CGTR-Finances publiques.

Enfin, les organisations syndicales souhaitent mettre fin aux contrats précaires. « Les emplois permanents de la fonction publique doivent être occupés par des fonctionnaires titulaires », affirment-elles. Selon Éric Chavriacouty, La Réunion détient la palme de la précarité dans la fonction territoriale avec près de 80% d’agents non-titulaires.

Le rassemblement est prévu à partir de 10h dans les jardins de la Préfecture de Saint-Denis mardi 31 mai 2011. « C’est un début. Cela ne fait que commencer », termine Christian Picard.


Kanalreunion.com