Luttes sociales

Appel à la mobilisation pour « peser sur les décisions » à venir

20 mai : rassemblement pour l’emploi des jeunes

Céline Tabou / 20 avril 2013

L’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion a appelé à la mobilisation, le 20 mai prochain, devant la préfecture. En plein débat sur l’emploi à La Réunion, l’organisation a appelé l’ensemble de la population à se rassembler pour exiger la priorité à l’embauche des Réunionnais.

JPEG - 64.8 ko

Assez du chômage, des jeunes passent à l’action.(photo d’archives Toniox)

Après plusieurs années de sensibilisation et d’explication, «  on voit que l’on a de plus en plus de personnes qui nous rejoignent sur cette question de la Priorité à l’embauche des Réunionnais » , d’où les raisons pour organiser un rassemblement, le 20 mai, a expliqué Gilles Leperlier, président de l’AJFER-Nou Lé Kapab dans les médias.

Face à la quasi-unanimité de la classe politique, la décision du gouvernement de missionner Patrick Lebreton sur la question de l’emploi à La Réunion et le dépôt de projet de loi sur l’embauche des Réunionnais, Gilles Leperlier a indiqué qu’après «  ce travail d’explication, il est important de passer à la mobilisation pour peser sur les décisions qui peuvent être prises, parce que là aussi, il ne faudra pas des décisions aux rabais  ».

«  Nous devons mener la bataille et la mobilisation pour arriver à une victoire  », a indiqué le jeune homme. Dans un contexte économique et social morose, l’AJFER-Nou Lé Kapab invite toutes les forces citoyennes, politiques, syndicales et associatives pour que « plus aucun poste n’échappe aux Réunionnais ».

«  Arèt ek sa !  », indique le tract qui circule en ce moment. L’objectif est que «  face à des mesures exceptionnelles, il faut des mesures exceptionnelles » , c’est dans ce cadre que l’organisation propose en tout premier le priorité à l’embauche des Réunionnais d’ici et d’ailleurs.

Céline Tabou

JPEG - 94.6 ko

Voici le tract qui appelle à la mobilisation pour le 20 mai prochain devant la préfecture.

Pourquoi appeler à la mobilisation ?

Le président de l’AJFER – Nou Lé Kapab, Gilles Leperlier a donné les raisons de cet appel à la mobilisation générale.

« Depuis les mobilisations du COSPAR en 2009, nous militons pour que plus aucun poste disponible à La Réunion n’échappe aux Réunionnais. Nous avons mené plusieurs campagnes de sensibilisation et d’explications. Aujourd’hui, de plus en plus de gens nous rejoignent sur nos propositions et n’hésitent pas à l’exprimer. Nos propositions ont un écho également dans la classe politique locale, mais aussi au sein du Gouvernement qui vient de nommer Patrick Lebreton sur cette question. Leur responsabilité sera de mettre en place la priorité à l’embauche des Réunionnais d’ici et d’ailleurs.

L’heure n’est plus aux rapports, aux effets d’annonce ou aux mesurettes, nous avons à La Réunion une situation exceptionnelle, incomparable à aucun autre département de France et d’Europe, il est donc temps de mettre en place des mesures spécifiques et exceptionnelles. 

C’est pour cela que nous appelons à la mobilisation de l’ensemble des Réunionnaises et des Réunionnais pour peser sur les décisions et mettre fin à cette injustice ».

JPEG - 34.2 ko


Gilles Leperlier : « Nou lé pa plus, nou lé pa moin, les Réunionnais ont droit à un travail » .


Kanalreunion.com