Luttes sociales

Appel au rassemblement et pétition contre la politique réactionnaire

Au marché forain de Saint-André hier

Témoignages.re / 28 août 2010

L’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté était hier au marché forain de Saint-André pour inviter la population à l’assemblée populaire de demain, place de la mairie à 9 heures, et l’inciter à signer la pétition pour « refuser la pire des politiques réactionnaires ».

« Ce n’est pas facile. Il faut à chaque fois interpeller les personnes, répéter les explications. Le courant passe mieux avec les jeunes, les personnes âgées sont plus méfiantes », constate Nadia Tancourt, membre de l’ARCP, en pleine distribution de tracts et signature de pétition au marché forain de Saint-André. Hier, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté était encore à l’oeuvre sur le terrain pour appeler la population à participer au rassemblement de ce dimanche, place de la mairie de Saint-André et surtout à signer la pétition contre la politique réactionnaire du gouvernement. La population est dans l’ensemble assez réceptive. Il y a les convaincus, qui n’ont pas besoin de longs discours, signent la pétition sans hésiter et assurent qu’ils seront présents ce matin à l’assemblée populaire. Et il y a ceux à qui il faut encore des explications sur la réforme des retraites, sur la crise économique, sur le plan de rigueur gouvernemental et les conséquences sur les services publics, les prestations sociales, l’emploi, le budget des collectivités locales. Rares sont les personnes qui au final ne signent pas la pétition et disent ne pas se sentir concernées. Même les commerçants acceptent de discuter avec les membres de l’ARCP.

EP


Pour « l’obtention d’une vraie égalité »

Dans un communiqué diffusé hier, André Thien Ah Koon annonce sa participation au rassemblement de demain à Saint-André.

« Dans la continuité de mon combat engagé en 1986 pour l’égalité sociale, j’ai participé, en 2009, à Saint-Pierre à la manifestation organisée par le COSPAR contre la vie chère.
La situation sociale s’est détériorée, les licenciements se sont multipliés, le coût de la vie n’a eu de cesse d’augmenter plongeant ainsi nos familles dans une plus grande détresse sociale.
Dimanche 29 août 2010, je serai à Saint-André pour poursuivre ce juste combat que je soutiendrai jusqu’à l’obtention d’une vraie égalité ».


Kanalreunion.com