Luttes sociales

Au cœur de la manif : un défilé de revendications

1er Mai à Saint-Denis

Jean Fabrice Nativel / 3 mai 2010

Coup de projecteur sur les nombreux travailleurs qui ont participé samedi au rassemblement de Saint-Denis, un reportage au cœur du défilé.

Succès pour le traditionnel défilé du 1er mai dans les rues de Saint-Denis Samedi matin ! Côte à côte, travailleurs, retraités, professeurs — mutés en France la rentrée prochaine —, personnes récemment sans emplois et personnes à la recherche d’un emploi, personnel précaire… Leur point commun, leur inquiétude pour le présent et le futur. En effet, la situation économique et sociale de l’île est plus que préoccupante.
Illustre cette observation, les activités des fleurons de l’automobile qui sont dans le rouge ¬— il est prévu la fermeture de certaines d’entre elles — , les associations qui cessent leurs activités auprès des personnes nécessiteuses, la dernière en date l’ARAST, les ex-salariés attendent toujours de l’AGS, le versement de leurs indemnités.
“Au rayon”, bâtiments et travaux publics, combien d’ouvriers sont privés de chantiers car abandon ? Combien de gens, diplômés ou non, se demandent si un jour, ils exerceront un métier et s’interrogent sur le nombre d’années à travailler pour percevoir une retraite, maigre pour certains d’entre eux ? Il est prévu dans une réforme d’avancer l’âge de départ à la retraite mais point de valorisation. Comprenne, qui pourra.
Au lieu de la valoriser, il est prévu de la réformer et notamment d’avancer l’âge de la retraite. La question de la vie chère est toujours d’actualité. Des marges réalisées — sur notre dos — par les grandes surfaces dont le seul but est le profit, c’est top secret. Pourquoi d’après vous, ils gagnent trop ? Voilà un aperçu de notre belle île.

Texte et photos Jean-Fabrice Nativel


Kanalreunion.com