Luttes sociales

Baisse des prix : vigilance devant la remise en cause des accords signés

La Commission Prix du COSPAR appelle à préparer la mobilisation

Témoignages.re / 14 septembre 2009

Samedi, la Commission Prix du COSPAR s’est réunie. À l’issue de la rencontre, elle a publié un communiqué dans lequel elle tire les enseignements de la décision du préfet d’augmenter les prix des carburants, et de l’attitude de plusieurs enseignes de la grande distribution. Ces deux faits constituent une violation de l’accord que le préfet et la grande distribution ont signé avec le COSPAR. Par ailleurs, la Commission Prix du COSPAR demande au Conseil général de mettre l’État en demeure de payer sa dette, afin de diminuer la pression fiscale sur les Réunionnais, et à l’État d’appliquer sans délai le RSTA.

« À La Réunion, la situation sociale s’aggrave. Des milliers de Réunionnaises et de Réunionnais sont jetés au chômage ; les prix repartent à la hausse ; le pouvoir d’achat est en baisse pour beaucoup de familles.

Le COSPAR avait fait un certain nombre de préconisations dans l’urgence et dans le durable.
Des avancées ont permis et vont permettre d’améliorer le quotidien de bon nombre de familles réunionnaises : le RSTA, la baisse des prix de 250 produits, la baisse et le gel du carburant et du gaz.

Force est de constater qu’en pleine aggravation de la situation sociale, le protocole d’accord sur les prix, dans la grande distribution et sur les hydrocarbures, est remis en cause par des acteurs signataires des accords.
Des mesures de fiscalité sont prises et grèvent encore plus le budget des familles.

Les membres de la Commission Prix du COSPAR, réunis ce jour, exigent que les mesures d’urgence soient respectées, consolidées et renforcées :

1) Nous demandons au Préfet de La Réunion de prendre toutes les dispositions de respect du protocole d’accord et une réouverture des négociations.
– Cela suppose une rediscussion sur les prix des carburants et du gaz.
– L’organisation d’une réunion de négociation sur les prix dans la grande distribution avec tous les acteurs de la composition des prix.

2) Nous demandons au Conseil général :
– de porter plainte contre l’État pour le non respect de la totalité des transferts financiers pour le paiement du RMI et des allocations personnes âgées.
– de ne pas répercuter le désengagement de l’État sur les contribuables réunionnais à travers la taxation (taxe foncière).

3) à la Grande distribution et au Préfet, nous demandons une rencontre dans les plus brefs délais,

Dès à présent,

La commission COSPAR demande l’application du dispositif RSTA et son versement immédiat.
Nous appelons la population réunionnaise à se préparer à une mobilisation et à des opérations de communication dans les jours à venir ».


Kanalreunion.com