Luttes sociales

Bourses doctorales : le combat continue !

Nouvelle action de l’AJFER à la veille de la Commission permanente

Témoignages.re / 8 novembre 2010

Dans un communiqué diffusé hier, l’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion annonce une nouvelle mobilisation à la veille de la tenue de la Commission permanente de la Région. Cette instance devra dire si 50% des étudiants les plus brillants sont toujours exclus d’une bourse attribuée par la Région, décision sans précédent prise par la majorité régionale en commission sectorielle. C’est une décision sans précédent, car depuis que cette aide existe, tous les étudiants ayant eu un avis très favorable de la commission indépendante d’experts ont obtenu cette bourse.

Jeudi dernier, les conseillers régionaux se réunissaient en assemblée plénière. Les élus de l’Alliance ont profité de ce moment pour déposer une motion, où l’urgence était demandée, concernant l’attribution des allocations régionales de formation doctorale.
À travers cette motion, l’opposition a rappelé le fonctionnement de ce dispositif et insisté sur le rôle, la contribution essentielle et le caractère indépendant du comité local d’expertise en charge de donner un avis professionnel sur les dossiers de thèses éligibles à une bourse doctorale régionale.
Puis, un rappel des faits a été effectué : lors de la commission Éducation, Formation professionnelle a eu lieu un manquement grave aux principes essentiels du fonctionnement du dispositif. En effet, pour la première fois, cinq étudiants ayant reçu un avis « très favorable » du comité local d’expertise se sont vus déclassés et se sont retrouvés de ce fait privés de bourses doctorales alors même qu’ils affichent un parcours d’excellence.
Face à cette situation d’injustice, les élus de l’Alliance ont demandé la réintégration des cinq étudiants qui ont reçu un avis « très favorable » du comité local d’expertise.
En réponse à la motion, le président de Région a alors indiqué le réexamen des dossiers de ces cinq candidats, prochainement, en Commission permanente.
L’AJFER est soucieuse de l’accès de tous à l’Éducation, à l’Enseignement Supérieur mais aussi aux formations d’excellence.
L’AJFER souhaite également la prise en considération des compétences et du respect du travail des étudiants et des professionnels qui les examinent.
L’AJFER refuse notamment toutes pratiques qui laisseraient la porte ouverte au clientélisme ou à tout arrangement « entre amis ».
L’AJFER prend acte des propos du président de Région et espère ainsi la réintégration des cinq étudiants dans le dispositif d’aides.
Par ailleurs, face aux engagements pris par le président de Région jeudi dernier et la prochaine Commission permanente étant programmée pour ce mardi, le travail de sensibilisation se poursuit. Aujourd’hui (lundi — NDLR), le travail de sensibilisation sera concentré sur le campus du Moufia afin d’informer le monde universitaire ainsi que tous les étudiants, premiers concernés. Des distributions de tracts ainsi que des interventions en amphi seront organisées tout au long de la journée.


Kanalreunion.com