Luttes sociales

« C’est du racisme social »

ARCP - Polémique autour du RSA

Témoignages.re / 11 mai 2011

Suite à l’annonce par le ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, d’une proposition de loi obligeant les bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) à travailler 5 heures par semaine pour une mission de service public, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) a tenu à réagir hier mardi 10 mai 2011. Selon Jean-Hugues Ratenon, président de l’ARCP, « le gouvernement essaie de fuir ses responsabilités et montre du doigt une certaine catégorie de la population ».

« On s’enfonce dans du racisme social. Nous ne pouvons pas accepter cela », dénonce Jean-Hugues Ratenon. Pour l’ARCP, les propos de « dérives de l’assistanat » et de « cancer de la société française » tenus par Laurent Wauquiez, afin de justifier cette mesure, sont « scandaleux » et « inadmissibles ». « Le cancer, c’est l’incapacité du gouvernement à trouver des solutions », fustige Jean-Hugues Ratenon. « Parler d’assistanat, c’est diviser le peuple », poursuit-il.

Par ailleurs, l’association propose des solutions afin de « créer l’accès au travail ». « Il faut développer le travail de proximité et la filière autoénergétique, relancer les constructions dans le BTP. À travers ces solutions, on va alors sortir de la solidarité nationale », termine Jean-Hugues Ratenon.

Enfin, l’ARCP souhaite également mettre en garde les parlementaires réunionnais. « Nous leur demandons de jouer la solidarité réunionnaise en ne votant pas cette proposition et d’oublier les clivages politiques », termine le président de l’association.

Rappelons que, ce week-end, Laurent Wauquiez, ministre des Affaires européennes, a indiqué qu’il allait prochainement déposer une proposition de loi visant à obliger les bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) à travailler 5 heures par semaine pour une mission de service public.

À La Réunion, près de 87.000 personnes touchent le RSA au 31 mars 2011. L’île figure notamment parmi les premiers départements de France en terme du nombre de bénéficiaires.


Kanalreunion.com