Luttes sociales

Chefs d’entreprise du Sud préparez-vous, les JEME arrivent !

Sophie Périabe / 14 juin 2010

Mardi 15 juin, jour de lancement officiel de campagne d’apprentissage, les chefs d’entreprise du Sud auront le plaisir de recevoir la visite de jeunes demandeurs d’emploi motivés à l’occasion de la manifestation JEME (Jeunes en marche vers l’entreprise).

Cet événement unique en son genre, orchestré par la Mission Locale Sud, vise à dynamiser les jeunes en leur offrant ce jour-là la possibilité d’entrer directement en contact avec plus de 2.500 employeurs du bassin sud.
Partant du fait qu’il est toujours plus facile de demander du boulot pour les autres, plus que pour soi-même, JEME crée ainsi une chaîne de solidarité qui consiste à chercher non plus pour soi mais pour le groupe.
Ainsi libérés du stress « dominant/dominé » les jeunes seront plus à l’aise pour échanger avec leurs divers interlocuteurs, écouter leurs besoins, présenter les contrats d’apprentissage, de professionnalisation et proposer de parrainer un jeune.
Prospection systématique à partir de 4 points de départ : Saint-Pierre, Saint-Louis, Saint-Joseph et Le Tampon, les jeunes des 9 villes du Sud ratisseront au peigne fin l’ensemble des secteurs d’activité du bassin du Sud.
300 jeunes ont été sélectionnés et coachés pour former des « teams » : 1 « team » = 2 JEME.
Sans rendez-vous, ni a priori, ils pousseront la porte de toutes les entreprises, qu’elles soient petites, moyennes ou grands établissements.

15 visites exigées par « team »

Chaque « team » se verra attribuer une zone géographique qui lui est familière (centre-ville, zone artisanale, industrielle, administrative, etc.).
Sa mission sera de passer au peigne fin toute sa zone en sachant que les petites entreprises tels que les commerces, artisans, professions libérales qui reçoivent peu de CV sont aussi un réservoir important d’offres d’emploi.
Un minimum de 15 visites d’entreprise est demandé à chaque « team ». Ce chiffre est porté à 25 pour les « teams » affectés aux zones commerçantes. Le temps de présence ne devra pas excéder 15 minutes dans chacune d’elle. En effet, le « team » ne doit jamais perdre de vue que les chefs d’entreprises sont des gens débordés. Le discours devra donc être direct et précis.
En ville, les déplacements se feront à pied. Les JEME pourront utiliser gratuitement les transports en commun partenaires pour se rendre sur leur site de prospection. Les déplacements motorisés privés s’effectuent sous la responsabilité des conducteurs dans le respect de la sécurité routière.
La tenue vestimentaire badgée sera leur « laisser-passer » officiel auprès des établissements visités mais leur permettra aussi l’accès gratuit aux transports en commun ce jour-là.
Mardi matin dès 9h30, les « teams » iront prospecter les entreprises et devront être de retour pour 15h afin de profiter du goûter et du plateau artistique animés par de jeunes artistes qui profiteront de cette journée pour faire éclater leur talent.

 SP 


Kanalreunion.com