Luttes sociales

« Comprendre et soutenir cette jeunesse »

Alliance des Réunionnais contre la pauvreté

Témoignages.re / 19 février 2013

JPEG - 61.4 ko

Hier au Port, des jeunes ont manifesté pour l’emploi. (photo Toniox)

Dans un communiqué, « l’ARCP appelle la jeunesse à ne pas se laisser faire et à exiger des solutions pérennes à leurs préoccupations ».
« Ceux qui travaillent, les pères et mères de famille doivent comprendre et soutenir cette jeunesse pour que le gouvernement et nos politiques locaux prennent enfin la décision d’agir concrètement et efficacement », indique l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté. « Le chômage et la précarité engendrent la pauvreté qui est une violence inacceptable dans une société où certains bénéficient de privilèges déconcertants ».
« La jeunesse et les familles réunionnaises doivent dire STOP CA SUFFIT, car donner et créer des emplois à La Réunion c’est possible. La priorité pour l’emploi réunionnais doit aussi être débattue pour insérer nos jeunes diplômés. Notre société ne peut plus continuer à vivre avec un taux de chômage aussi élevé », poursuit l’ARCP qui conclut en appelant à la lutte « dans le calme, mais avec une grande fermeté ».

Mouvement des indignés

L’État doit s’en donner les moyens

« Le Collectif 974 du Mouvement des indignés estime qu’il devient particulièrement urgent de répondre au désespoir de la jeunesse réunionnaise quelque soit son moyen d’expression...

On ne peut pas vouloir lutter contre le chômage et ne pas entendre les revendications qui s’expriment d’un foyer de mécontentement à un autre..., notamment lorsque des jeunes entendent se prendre en main par le travail !

Si l’État a la volonté de combattre le chômage, il peut s’en donner les moyens souligne le collectif qui ne veut pas que le gouvernement trouve une excuse...

Nous demandons que les revendications des jeunes soient entendues ! »


Kanalreunion.com