Luttes sociales

Conditions de travail au coeur des revendications

Grèves à Mairie de La Possession et au GUT de Saint-Denis

Témoignages.re / 18 novembre 2014

Deux mouvements sociaux hier dans la Fonction publique territoriale. Les travailleurs revendiquent de meilleures conditions de travail. Le débrayage sera renouvelé aujourd’hui à l’antenne du GUT à Saint-Denis par les employés du Conseil général.

Des travailleurs de la Fonction publique territoriale ont manifesté hier leur mécontentement à La Possession et à Saint-Denis. Dans la ville de l’Ouest, la CGTR et FO a appelé à la grève les agents de la commune. Un mouvement a été bien suivi. Les travailleurs ont dénoncé la gestion des ressources humaines en cours à la mairie de La Possession depuis l’arrivée au pouvoir de Vanessa Miranville. Les syndicats mettent notamment le doigt sur des déplacements et veulent savoir où en est le plan de titularisation. La grève a été un succès, car elle a abouti au bout de quelques heures à la signature d’un protocole de fin de conflit par la maire de la ville.

A Saint-Denis, ce sont les agents du GUT de Saint-Denis qui ont observé hier un débrayage à l’appel de la CGTR Conseil général. Selon Virginie Gobalou, secrétaire du syndicat, la modernisation des services ne se fait pas avec la concertation nécessaire. La CGTR note particulièrement le manque d’effectif pour réaliser les missions de service public des agents du GUT.

La négociation n’a rien donné hier. Dans un communiqué, la CGTR appelle à la reconduction du mouvement. Le syndicat y précise que les revendications « portent sur l’absence de concertation, de communication, de moyens bâtimentaires, de l’effectif, la suppression de l’accueil dans les services sociaux de proximité y compris dans les écarts de Saint-Denis ».


Kanalreunion.com