Luttes sociales

Début de la grève générale du BTP

Blocage des négociations salariales, le patronat refuse la moindre augmentation

Manuel Marchal / 7 avril 2016

Pour sortir les négociations salariales de l’impasse, l’Intersyndicale du BTP a lancé hier une grève illimitée. Un premier rassemblement a eu lieu hier devant le siège d’Holcim au Port.

JPEG - 85.4 ko
La CGTR-BTP lors de la manifestation du 31 mars contre la loi El-Khomri.

Une grève illimitée a démarré hier dans le BTP. Les travailleurs ont répondu à l’appel de l’Intersyndicale. L’objectif est de sortir les négociations de l’impasse.

Le patronat refuse en effet toute hausse des salaires pour 2015. Il affirme que la situation de crise du secteur ne lui permet pas d’assurer une augmentation.

Les représentants des travailleurs revendiquent une hausse de 3 %. Ils estiment que les richesses créées dans ce secteur doivent être mieux partagés. Les travailleurs ne doivent pas être les seuls à supporter la crise. Et de rappeler que quand une entreprise n’a pas de commande, alors elle licencie et ferme. Le mois dernier, le congrès de la CGTR-BTP avait indiqué que plus de 600 travailleurs ont ainsi été licenciés depuis le début de l’année.

Sous la présidence de Paul Vergès à la Région Réunion, le BTP comptait près de 25.000 salariés et était un moteur de croissance aussi important que la consommation. Mais depuis, l’arrêt des grands chantiers et le changement des règles d’engagement de l’État dans le financement du logement ont plombé le secteur. Le secteur du BTP a perdu plus de 8.000 emplois.

Depuis le début des négociations salariales, les représentants patronaux ne veulent pas concéder d’augmentation. Cette situation a poussé les syndicats à agir. Ils ont donc lancé la grève hier. Un premier rassemblement s’est tenu hier devant le siège d’Holcim, la filiale réunionnaise d’un groupe international de BTP. Un lieu symbolique car le dirigeant de la FRBTP est également un cadre d’Holcim.

Faute de reprise des discussions, le mouvement va s’étendre et s’amplifier.


Kanalreunion.com