Luttes sociales

Déception et inquiétude !

Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté

Témoignages.re / 18 octobre 2010

L’ARCP continue sans faillir son combat contre la misère car « la pauvreté est l’oeuvre de l’homme, seuls les hommes peuvent la détruire » comme l’indique son communiqué du 15 octobre 2010.

« Pour l’ARCP, la bataille contre la pauvreté ne se résume pas à des emplois palliatifs et à des colis alimentaires mais bien à un véritable projet de société d’accès droits fondamentaux pour tous.
Devant l’aggravation du chômage, vecteur premier de pauvreté à La Réunion, le protocole Matignon 2 était très attendu par la population réunionnaise.
Premier constat : Matignon 2 n’apporte aucune solution à l’urgence sociale et laisse sur le bord du chemin les victimes de la crise. Pire il la prolonge à minima jusqu’à 2013/2014 en concordance à la durée prévisionnelle du plan de rigueur gouvernemental.
Après le vote de la réforme de la retraite, voilà une autre démonstration d’une concertation calculée entre les responsables de l’UMP, au détriment de la population réunionnaise.
Que vont devenir les 10.000 licenciés du bâtiment, les 1500 entreprises en danger, les 124.550 Réunionnaises et Réunionnais en attente d’un emploi ? Quel espoir pour notre population vivant en dessous du seuil de pauvreté ? Doit on attendre 2014 pour avoir les réponses ?
Deuxième constat : Les 2000 écobus en comparaison du rail ne sont pas un bon projet structurant moyen et long terme.
Matignon 2 n’apporte aucune solution en matière de développement durable et d’aménagement équilibré du territoire. Il freine la recherche de solution à un meilleur déplacement de nos concitoyens. A la maîtrise du foncier pour la construction de logement, à l’objectif de l’autosuffisance énergétique, etc. En bref, il tourne le dos aux générations futures en ne permettant pas une stratégie à long terme d’amélioration de conditions de vie.
Devant des choix aussi importants d’aménagements, la population aurait dû être consultée par le biais d’un référendum car l’avenir d’un pays et de ses habitants ne se décide pas sans eux (arèt koz de nou san nou, koz èk flou).
Autre constat : La Région nous promet 20 à 25.000 emplois créés grâce à Matignon 2. Devant notre scepticisme, rendez vous sera demandé à l’exécutif de La Région pour une clarification rapide de cette promesse. Ce sera aussi l’occasion d’aborder l’avenir des 10.000 emplois verts ».

Pour l’ARCP
Jean Hugues Ratenon


Kanalreunion.com