Luttes sociales

Défendons notre retraite ce jeudi 27 mai 2010.

Le collectif réunionnais “la retraite, une affaire de jeunes !”

Témoignages.re / 26 mai 2010

Suite de la réforme des retraites annoncée, 7 organisations de jeunesse à La Réunion se sont regroupées pour former le collectif réunionnais “La retraite ; une affaire de jeunes”, ceci afin de défendre l’exigence d’un système de retraites par répartition fondé sur la solidarité intergénérationnelle, qui garantisse à nos aînés comme aux générations futures une retraite de haut niveau à 60 ans. Un appel à participer à un forum débat le 27 mai est lancé.

« Après l’annonce du ministre du budget Eric Woerth : « Je veux dire aux jeunes de 20 ans que c’est pour eux que nous faisons cette réforme », le gouvernement s’est engagé dans une réforme à marche forcée du système de retraites.

C’est en ce sens que 21 organisations de jeunesse (syndicats étudiants, syndicats professionnels et syndicats lycéens, associations de jeunesse et d’éducation populaire, organisations politiques) ont rendu public vendredi 30 avril un large appel unitaire intitulé “la retraite : une affaire de jeunes !”

Dans le sillage de cet appel national, 7 organisations de jeunesse à La Réunion dont L’UNEF Réunion, l’UNL974, la LMDE, le MJS Réunion, le NPAR , les Jeunes Verts Réunion et de l’AJFER se sont regroupées pour former le collectif réunionnais “La retraite ; une affaire de jeunes”. Ce collectif local affirme sa volonté d’agir ensemble dans les prochains mois afin de défendre l’exigence d’un système de retraites par répartition fondé sur la solidarité intergénérationnelle, qui garantisse à nos aînés comme aux générations futures une retraite de haut niveau à 60 ans. C’est sur nous, jeunes en insertion, salariés et étudiants que reposera le financement du système de retraite dans les années à venir, et c’est nous qui subirons toute modification du système actuel.

A l’augmentation du nombre d’annuité de 40 à 42, à la diminution du montant des pensions et à la formule « travailler plus » pour que les autres travaillent moins que veut nous imposer le gouvernement, le collectif affirme la nécessité de prendre en compte la validation des années d’études et de formations, des périodes de stages, et des périodes d’inactivité forcée dans le calcul des annuités.

Nous refusons que la jeunesse soit la grande oubliée du débat qui la concerne et il est indispensable d’informer et de sensibiliser cette jeunesse sur la question de la réforme des retraites et appelons ces jeunes en insertion, salariés, étudiants et lycéens à participer au forum débat de l’intersyndicale le :
Jeudi 27 mai 2010 Campus du Moufia (Amphi 200.2, à partir de 14H) Campus du Tampon (Amphi 300, à partir de 14H) »


Kanalreunion.com