Luttes sociales

Des colis alimentaires pour les plus démunis

Saint-Denis

Témoignages.re / 24 janvier 2011

L’association Valcoré organisait ce dimanche matin, 23 janvier 2011, une distribution de colis alimentaires devant le Score Jumbo du Chaudron. Plus de 300 colis d’environ 4 kilos ont été offerts aux personnes qui avaient fait le déplacement. L’occasion aussi pour les membres de l’association d’échanger et de proposer leur aide à ces personnes qui ont « parfois besoin d’écoute et de compassion ».

L’association Valcoré existe depuis près de 3 ans. Elle est à l’origine du 1er village de la diaspora réunionnaise en 2009 ou encore du 1er salon de la formation professionnelle continue. Depuis septembre 2010, l’association a décidé d’axer ses actions sur « l’entraide et la solidarité », à l’initiative de Margaret Robert Mucy, présidente de Valcoré.
« Je me suis rendue compte que dans le cadre de mes activités bénévoles, que les gens que je rencontrais avaient du mal à terminer leur mois », se souvient la porte-parole de l’association.
En octobre, en novembre et en décembre 2010, des distributions sont donc organisées dans des quartiers de Saint-Denis. La dernière distribution a eu lieu ce dimanche matin, devant le Jumbo Score du Chaudron, à l’occasion d’un vide-grenier. « Les responsables de l’événement nous ont réservé une zone pour les colis alimentaires », précise Margaret Robert Mucy. Ce qui a permis à l’association de faire plaisir aux centaines de personnes qui avaient fait le déplacement.
« L’objectif de ce genre d’opération est de créer des liens avec les personnes que nous rencontrons. Elles ont parfois besoin d’échanger ou encore d’aide pour remplir certains documents », indique la présidente d’association. « Aujourd’hui, la société réunionnaise a besoin d’écoute », constate la maître de conférence à l’Université de La Réunion.


L’impasse aggravée par la politique du gouvernement

Une nouvelle fois, des centaines de familles réunionnaises ont témoigné de la gravité de la situation dans notre pays. En ce dimanche, elles ont dû aller chercher un colis alimentaire car elles n’ont pas d’autre solution.
L’année 2010 a montré une forte augmentation des files d’attente lors de ces distributions, ce qui rappelle la violence de la crise subie dans le pays.
À la crise du non-développement qui exclut la moitié de la population du droit à un emploi stable et décemment rémunéré s’ajoutent les mesures du gouvernement.
Le coup d’arrêt donné au BTP plonge tout le pays dans la récession, et le chômage s’est envolé l’an passé. Cette année sera la première application du plan de rigueur du gouvernement. Ce dernier réduit les moyens alloués à l’investissement, car il gèle les dotations aux collectivités territoriales, et il diminue l’aide directe à la construction de logements sociaux.
L’impasse est aggravée par la politique du gouvernement.

M.M.


Kanalreunion.com