Luttes sociales

Des élus rendent visite à Samuel Mouen

Grève de la faim à quelques mètres de la préfecture

Témoignages.re / 22 juillet 2013

La visite d’une délégation d’élus a débouché sur un échange de points de vue avec le préfet par voie de presse.

Hier, une délégation est venue à la rencontre de Samuel Mouen en grève de la faim pour le maintien du RSTA. Une deuxième personne s’est jointe au mouvement de Samuel Mouen, il s’agit de Philippe Regnier.

Suite à cette rencontre, six élus ont adressé un message au Préfet. Il s’agit de Nassimah Dindar, Thierry Robert, Ibrahim Dindar, Stéphane Fouassin, Michel Lagourgue et Jacqueline Silotia. En voici un extrait :

«  Au moment où il paraitrait que le budget d’intervention de l’État en faveur de l’Outre-Mer serait en augmentation, il ne peut qu’être surprenant qu’une mesure sociale de large portée et d’un coût relativement modéré ne soit pas pérennisée.

Il serait faux et inexact de faire croire à la population qu’une mesure de substitution serait en œuvre. Si tel est le cas, raison de plus pour rétablir d’urgence le RSTA en attendant le mieux promis qui s’apparente à l’adage connu « demain on rase gratis ».

Aussi, Monsieur le Préfet, nous venons vers vous pour que vous puissiez relayer auprès du Gouvernement le fait que une grande partie des élus réunionnais, motions après motions, interpellations après interpellations, soutiennent le principe du rétablissement du RSTA à La Réunion » .

Ce message a aussi été adressé à la presse.

Utilisant le même canal, le Préfet a fait la réponse suivante : «  saisi par des élus au sujet de la grève de la faim engagée par Samuel Mouen, le préfet tient à faire le point sur les mesures prises à ce jour.

À sa demande, Samuel Mouen a été reçu mercredi 17 juillet par le directeur de cabinet. Ce dernier a pris des nouvelles de sa santé et lui a assuré qu’il serait suivi par les services compétents. Il a également recueilli ses revendications, portant notamment sur les modalités de la fin du RSTA.

Un courrier du préfet (en copie) lui répondant sur ces revendications lui a ensuite était transmis en mains propres le lendemain, jeudi 18 juillet.

Depuis le début de ce mouvement, les services de l’État sont en contact quotidien avec Monsieur Mouen et le préfet se tient informé de son état de santé. Le SAMU procède à un examen quotidien et apporte aide et conseils aux intéressés » .

Dans le courrier remis à Samuel Mouen, il est décrit les mesures prises par l’État pour accompagner les bénéficiaires du RSTA vers le RSA.

Rappelons que de nombreux bénéficiaires du RSTA ne peuvent être allocataires du RSA, car les critères sont différents.


Kanalreunion.com