Luttes sociales

Des pressions permanentes

Répression syndicale à La Réunion

Céline Tabou / 27 janvier 2015

Depuis des années, la CGTR dénonce les répressions, pressions et le harcèlement subit par les délégués syndicaux dans l’ensemble des secteurs d’activité de La Réunion. Dans un contexte économique et social morose, la pression patronale se fait de plus en plus intense. Sans compter, l’absence de dialogue social mit en exergue par l’intersyndicale au cours de ces dernières conférences de presse, la mission des syndicalistes devient de plus en plus difficile.

Les syndicalistes ont indiqué qu’« on ne parle pas de petites entreprises, mais de multinationales qui touchent les subventions publiques, et qui ont les moyens de mettre les choses en place », notamment le respect de l’hygiène, de la sécurité et de conditions de travail réglementaires. Didier Lombard a conclu qu’ « il y a un harcèlement, une volonté de démolir les organisations syndicales ».


Kanalreunion.com