Luttes sociales

Des salariés de l’ONF manifestent

Mouvement social - CFDT-UIR ONF

Témoignages.re / 25 octobre 2011

À l’appel de la CFDT, près de 80% du personnel ouvrier forestier de l’ONF (Office national des forêts) a cessé le travail hier. Le personnel proteste contre l’échec des négociations annuelles sur une revalorisation de salaires, une dégradation du dialogue social et une baisse des effectifs. Les manifestants ont défilé hier matin de l’ancienne scierie vers la Direction régionale de l’ONF. Une rencontre avec la Direction était prévue.

Ce mouvement de protestation fait suite à la menace de salariés mécontents de perturber l’organisation de la 19ème édition du Grand Raid, en raison d’un manque de reconnaissance de leur travail et d’une baisse des effectifs à venir. Après une consultation large au sein du personnel de droit privé, il avait été décidé, à la veille de l’événement, le jeudi 13 octobre, de ne pas mettre à exécution cette action de blocage sur la course événement, mais d’axer les actions plutôt à l’encontre de l’ONF.

Hier, près de 80% du personnel ouvrier forestier était mobilisé. Selon Jacky Técher, délégué syndical de la CFDT-UIR ONF, les revendications des salariés portent sur l’échec des négociations annuelles au sujet d’une revalorisation salariale de 1,45% au lieu des 0,5% proposés par la Direction.

Autre point de mécontentement, un contrat signé entre l’État et l’ONF. Un contrat qui prévoit, selon le délégué syndical, une baisse des effectifs de 700 salariés de la structure au niveau national. « Il n’y a pas de renouvellement prévu, ce qui entraînera une surcharge de travail pour les salariés », déplore Jacky Técher. « On nous demande de faire plus avec moins de moyens », poursuit-il.

Jacky Técher indique que des actions sont prévues, notamment d’accueillir le directeur général de l’ONF au mois de décembre lors de sa visite dans l’île.

Par ailleurs, les manifestants ont demandé à être reçus au Conseil général et à la préfecture hier.

www.ipreunion.com


Kanalreunion.com