Luttes sociales

DGS de La Possession : emploi interdit aux Réunionnais

Nou lé Kapab AJFER dénonce un scandale en préparation

Témoignages.re / 27 mai 2014

Suite à l’annonce d’un remplacement d’un cadre réunionnais par une personne venue de France, l’AJFER-Nou lé Kapab a adressé le communiqué suivant, publié sous le titre "DGS de La Possession : Un emploi de plus qui échappe aux personnes de La Réunion". Les critères de recrutement avaient pour effet de freiner le recrutement d’un Réunionnais à ce poste pourtant précédemment occupé par un compatriote, alors que cette commune de 40000 habitants se situe à La Réunion.

Deux mois, seulement, après l’élection de Madame le maire de La Possession, Vanessa Miranville, nous apprenons que les services de la commune s’apprêtent à accueillir une nouvelle Directrice Générale des Services (DGS), venant tout droit de l’extérieur.

Au soir de son élection, Madame Miranville n’avait pas caché sa volonté de recruter un cadre venu de l’extérieur au poste de DGS. Depuis, tout a donc été fait pour privilégier ce recrutement.

Ainsi, dans la réalisation de la fiche de poste certains critères, comme l’expérience exigée du candidat, ont été des freins au recrutement de personnes compétentes et capables d’occuper le poste à La Réunion. Madame le maire de la Possession a ainsi privé les cadres de La Réunion de la possibilité de faire leurs preuves et d’acquérir de l’expérience en tant que DGS.

A diplômes et compétences requises, les personnes de La Réunion formées par l’école de la République ne feraient donc pas l’affaire pour la première magistrate de la ville de La Possession.

Nou Lé Kapab (AJFER) demande depuis des années, que la priorité soit donnée aux personnes de La Réunion. Une revendication portée au plus haut sommet de l’État et qui a fait l’objet d’une mission parlementaire du Député-Maire, Patrick Lebreton.

Avec 28,5% de notre population au chômage et parmi eux 56,2% de jeunes de moins de 25 ans, il est inadmissible qu’un poste disponible à La Réunion échappe à une personne de La Réunion.

Nou Lé Kapab (AJFER) demandera un entretien avec Madame le Maire de La Possession afin de faire toute la lumière sur ce dossier et n’exclut pas de mener des actions sur place afin de dénoncer cette confiscation de l’emploi aux Réunionnaises et aux Réunionnais. Nou lé kapab dan nout péi !

Pour Nou Lé Kapab (AJFER),
Gilles LEPERLIER
Président
 


Kanalreunion.com