Luttes sociales

EDF : 25% de bénéficiaires du tarif de première nécessité

Une hausse de 23% l’an dernier à La Réunion

Manuel Marchal / 3 mars 2014

Vendredi dernier, EDF a présenté son bilan de l’année. A La Réunion, une des plus fortes augmentation concerne le nombre d’abonnés au tarif de première nécessité : +23%. 79000 foyers sont concernés, soit plus de 25% des abonnés à EDF.

JPEG - 31.2 ko
Tarif EDF de première nécessité à La Réunion. En 2010, 42.000 abonnés y avaient recours, soit un peu plus de la moitié du nombre actuel. (source EDF)

Un nouvel indicateur de la crise à La Réunion a été rendu public vendredi. En application de la loi, les opérateurs du secteur de l’énergie proposent des tarifs sociaux. EDF a mis en place depuis 2005 un tarif de première nécessité. En 2013, 79.000 abonnés y avaient accès. C’est un nombre sans précédent à La Réunion, en hausse de 23% par rapport à l’année précédente. En 2010, 42.000 abonnés y avaient recours, soit un peu plus de la moitié du nombre actuel.

Cette hausse rapide traduit bien une dégradation rapide de la situation. Car pour être éligible au tarif de première nécessité, il ne faut pas gagner plus que le plafond de la CMU complémentaire.

EDF constate que La Réunion est le département ayant la plus forte proportion d’usagers dans cette situation.

Chômage, mal-logement

Cette année, EDF s’attend une nouvelle fois à une hausse importante du nombre de bénéficiaires, car le plafond est augmenté.

Après les données du dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement, et la publication des derniers chiffres du chômage, l’évolution du nombre de foyers bénéficiant du tarif social d’EDF montre bien l’accélération de la crise. Le système actuel n’arrive pas à améliorer les choses, il produit encore plus de pauvreté. Ce n’est pas étonnant car il est au bout du rouleau.

Le modèle à La Réunion est aujourd’hui dans l’impossibilité de garantir des droits aussi importants que le travail ou le logement. Il le sera encore moins l’année prochaine, quand l’île comptera 10.000 Réunionnais supplémentaires, avec les mêmes structures qu’aujourd’hui.

 M.M. 


Kanalreunion.com