Luttes sociales

« Embauches dans l’Éducation nationale à La Réunion : Monsieur le Recteur, la population a le droit de savoir ! »

À trois jours de la rentrée, le Rectorat affirme ne pas connaître le nombre de fonctionnaires qu’il payera cette année

Témoignages.re / 16 août 2011

Dans un communiqué, l’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion demande au recteur qui seront les fonctionnaires qui bénéficieront d’un emploi dans le service public d’Éducation à La Réunion. À cet appel à la transparence, le Rectorat oppose le silence et affirme ne pas connaître le nombre d’enseignants qui seront en poste dans trois jours dans l’Académie. Voici la reproduction du communiqué de l’AJFER qui alerte l’opinion, et la reproduction de la lettre adressée au recteur.

« A la veille de l’accueil institutionnel des fonctionnaires stagiaires par le recteur de l’Académie, l’AJFER souhaite que la transparence soit faite sur le recrutement dans l’Éducation nationale à La Réunion.
Depuis le 25 juillet dernier, nous avons adressé un courrier au recteur afin qu’un état des lieux soit fait sur les embauches au sein de notre Académie (voir encadré). En l’absence de réponse, nous avons relancé le Rectorat vendredi dernier. Les services nous ont indiqué qu’ils ne disposaient pas encore de chiffre.
Face à notre demande, le recteur demeure aux abonnés absents et fait donc le choix de l’opacité. Le contexte démographique, la part importante de chômage, de précarité que connaît notre île, et plus particulièrement les jeunes, sont autant d’éléments qui justifient amplement l’exigence de la transparence.
L’AJFER considère que la population a le droit de savoir et ne peut s’empêcher de se demander ce qui motive le recteur à garder le silence.
L’AJFER entend bien mener la bataille de la vérité et se réserve le droit, si aucun éclaircissement se fait, de passer à une étape supérieure de la mobilisation. »


Demande de transparence sur le recrutement

Lettre adressée au recteur le 25 juillet dernier, toujours sans réponse.

« Monsieur le Recteur,
Depuis plusieurs années, la période de la rentrée est l’occasion de dresser un état des lieux de la situation de l’embauche au sein de notre Académie. Comme vous le savez, c’est un dossier très sensible dans notre département, notamment parce que La Réunion est le département de France et d’Europe où le taux de chômage est le plus élevé : 28,4% de la population et 55,3% des jeunes.
Aussi, depuis des années, la question de l’emploi à La Réunion prend place dans les plus hautes instances. En octobre 2009, un rapport sénatorial sur la situation en Outre-mer faisait état que chaque année dans l’Éducation nationale à La Réunion, sur 1.000 embauches, seulement 100 Réunionnais étaient recrutés. Ce rapport a été démenti quelques mois plus tard par vos soins, nous avons donc pris l’initiative d’écrire au Sénateur UMP Éric Doligé en novembre 2010. Ce dernier nous a confirmé ces chiffres, parlant même de situation « ubuesque » et a adressé un courrier au Ministre de l’Éducation nationale afin que cesse cette injustice.
En novembre 2009, le Conseil Interministériel de l’Outre-mer, lors des conclusions des États généraux de l’Outre-mer, posait aussi le problème de l’embauche des Réunionnais, et notamment à travers la proposition suivante : « Chaque administration devra mettre un plan d’action visant à faciliter l’accès des personnes originaires d’Outre-mer à des emplois de responsabilité. Il s’agit de permettre l’émergence d’une fonction publique plus représentative du bassin de vie qu’elle administre pour la constitution de viviers de talents ultramarins ».
En juin 2010, de jeunes enseignants se sont mobilisés pour demander à être embauchés à La Réunion, et nous savons pertinemment, comme vous, que portés par le désespoir et indignés par la situation, cette épisode a eu et continue d’entraîner de véritables drames humains.
A la veille de la rentrée scolaire, comme tous les ans, il nous paraît nécessaire de faire la lumière sur ce dossier, afin d’envisager d’éventuelles solutions face à ce problème, d’abord social.
Ainsi, nous vous saurions gré, Monsieur le Recteur, de bien vouloir nous aider dans cette quête de transparence.
C’est en ce sens que nous vous sollicitons, afin d’obtenir les informations suivantes de vos services :

- Le nombre d’enseignants qui sont allés à la retraite en 2010-2011

- Le nombre de postes aux concours dans le 1er degré ainsi que le nombre de candidats

- Le nombre de postes supprimés à la rentrée 2011

- Le nombre de postes créés à la rentrée 2011

- Le nombre de postes affectés à de nouveaux enseignants à la rentrée 2011

- Le nombre des permutations

En espérant sincèrement pouvoir compter sur votre collaboration pour une plus grande transparence des recrutements dans l’Éducation nationale à La Réunion,
Nous vous prions de croire, Monsieur le Recteur, en l’assurance de nos respectueuses salutations.

 Pour l’AJFER,
Gilles Leperlier,
Président. »
 


Kanalreunion.com