Luttes sociales

Entre 35 et 40% de pertes dans l’Ouest

La CGPER demande un RSA agricole

Témoignages.re / 22 septembre 2013

Plusieurs dizaines de planteurs de la CGPER ont participé à une conférence de presse hier à Bellemène Saint-Paul. Jean-Yves Minatchy a fait le point sur les initiatives lancées le 18 août dernier lors de la réunion de Vue-Belle.

JPEG - 41.2 ko
Lors de la conférence de presse, Jean-Yves Minatchy a énoncé les différents points revendiqués par les agriculteurs.

La CGPER demande aux pouvoirs publics de tenir compte des difficultés des planteurs. Dans l’Ouest, les pertes sont de 35 à 40% à cause de la sécheresse. Les agriculteurs vont en subir les effets encore l’année prochaine. Cela concerne notamment les jeunes installés sur l’Antenne 4. C’est pourquoi la CGPER revendique le versement d’un RSA agricole, pour que ces agriculteurs puissent avoir de quoi vivre correctement en attendant que l’activité reparte.

Un autre sujet à l’ordre du jour est le plan de sauvegarde pour l’Ouest. Jean-Yves Minatchy insiste sur l’importance d’un plan de consolidation de toutes les terres agricoles. Il explique que si un agriculteur part en retraite, il y a la possibilité de transférer le bail emphytéotique à un enfant qui veut reprendre.

La CGPER demande également une meilleure prise en compte de la surface agricole utile dans le calcul du loyer, car toute la surface du foncier n’est pas travaillée. Le syndicat souhaite aussi un prix spécial du mètre cube d’eau en période de sécheresse, et de bien cibler la tarification en fonction de 3 zones : les bas, l’intermédiaire et les hauts.

Enfin, l’État est de nouveau interpellé pour le versement des indemnités liées aux passages de Dumile et de Felleng.

Deux réunions avec le Conseil général, la SAPHIR, la SAFER, l’État, la Chambre d’agriculture et AGRIDIF ont permis d’avancer sur ces dossiers. D’ici la fin de la semaine, les choses se préciseront encore davantage.


Kanalreunion.com