Luttes sociales

« Esclave de la cherté de la vie et unis pour une douce révolte »

Alliance des Réunionnais contre la pauvreté

Témoignages.re / 21 décembre 2010

Dimanche matin, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté avait donné rendez-vous à la presse devant un hypermarché de Saint-Denis. À quelques jours de Noël, l’ARCP appelle à être solidaire des plus pauvres, et à dénoncer la vie chère en consommant le moins possible, et exclusivement des produits pays.

Si la fin de l’année est synonyme de fête, elle est aussi une période de grande détresse, fait remarquer l’ARCP. Le sentiment d’être abandonné est extrême chez les pauvres et les personnes vivant seules.
La famille, le plaisir d’offrir, de partager n’est malheureusement pas à la portée du grand nombre d’entre nous. Cela crée un malheur beaucoup plus fort que celui subi le reste de l’année.
Nos enfants devront raconter les fêtes à leurs amis. Bien plus, imaginons qu’ils doivent raconter leur Noël dans le cadre d’un devoir de rédaction demandé par leur professeur.
L’ARCP dénonce les publicités en tous genres encombrant nos boîtes aux lettres, les lumières des commerces qui nous aimantent en cette fin d’année.

Face à cette société du paraître et de l’excès, avons-nous encore le temps de penser :
- aux plus pauvres ?
- aux personnes seules ?
- à la problématique du pouvoir d’achat ?
- à la cherté de la vie facteur de pauvreté ?
- à la nécessité d’une économie plus réunionnaise et soucieuse de l’avenir de sa population ?

Quoi qu’il en soit, quel doit être notre comportement face à la cherté de la vie, carburants, gaz, mutuelle, assurances, produits de première nécessité, loyer, tout augmente ?
Ne doit-on pas penser aux autres, à nous-mêmes et à demain en exprimant notre ras-le-bol, notre désaccord en disant non à tout cela, stop aux abus, oui à la solidarité et à la responsabilité ?
Pour le 20 désanm, ne faut-il pas commémorer dans la dignité et refuser toute forme de dépendance ? Ne soyons pas les bœufmoka de la surconsommation.
Pour Noël et le Jour de l’an, l’essentiel n’est-ce pas de se retrouver en famille et entre amis ?

L’ARCP appelle à refuser l’apartheid social, à dénonçons la cherté de la vie et à laisser de côté le superflu.

Elle appelle les Réunionnaises et les Réunionnais à faire la fête en achetant le moins possible et en essayant de consommer pays ! « Mobilisons nous, faisons ensemble cette douce révolution, pour dire ras-le-bol à la cherté de la vie dans la grande distribution ».
« L’arme du boycott, ils la craignent, montrons leur notre force, notre libre choix », conclut l’ARCP.


Kanalreunion.com