Luttes sociales

Explosion du chômage en Europe

Plus de 25 millions de chômeurs selon Eurostat

Céline Tabou / 4 septembre 2012

Le taux de chômage a été annoncé à 11,3% dans la zone euro, selon l’office statistique de l’Union européenne, Eurostat. D’après ses estimations, 25,254 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage en juillet 2012, dans l’Union européenne des 27, dont 18,002 millions dans la zone euro.

La France n’est pas épargnée par la hausse du chômage en Europe, avec plus de 10% d’inscrits au Pôle Emploi. Le pays connait la plus forte progression. Au total, Outre-mer compris, la France compte 4,733 millions de demandeurs d’emploi (avec ou sans activité).

La France atteint son record

Michel Sapin, a confirmé, dimanche 2 septembre, sur “Radio J” que la barre des 3 millions de chômeurs a été franchie le mois dernier, ainsi que le seuil des 10% de demandeurs d’emploi. Le cap des 3 millions de chômeurs franchi, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a affirmé que « la situation est particulièrement grave ». Record inégalé depuis 1999, l’annonce de Michel Sapin, ministre du Travail, a fait ressortir l’urgence de la situation. L’INSEE a estimé à 9,9%, le taux de chômage en France pour fin 2012.
Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi a augmenté de 41.300 en juillet, d’après le gouvernement, il s’agit de la plus forte hausse depuis avril 2009. Le nombre de chômeurs a atteint 2,987 millions de personnes et même 3,232 millions avec l’Outre-mer.
Les partenaires sociaux comme le numéro un de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, ont appelé le gouvernement « à modifier sa politique économique ». De son côté, le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a souhaité une « accélération des réformes ».
Michel Sapin a expliqué que cette hausse allait continuer. Ce dernier a précisé qu’« il faut de la croissance pour pouvoir créer des emplois et ainsi lutter véritablement contre le chômage ». De son côté, le président de la République, François Hollande, a échangé mercredi dernier lors du premier Conseil des ministres de la rentrée autour de « la bataille pour l’emploi », considérée comme « l’enjeu numéro un du quinquennat ».
Le ministre du Travail a indiqué « nous disons tous qu’au cours de l’année 2013, il faut qu’il y ait une inversion de la courbe du chômage. C’est pour cela qu’il y a une politique au niveau européen, (...), c’est pour cela qu’il faut une politique de l’emploi, une politique sociale », a-t-il dit.

L’Union Européenne suit le rythme

Par rapport à juin 2012, le nombre de chômeurs a augmenté de 43.000 dans l’UE27 et de 88.000 dans la zone euro. Comparé à juillet 2011, le chômage s’est accru de 2,104 millions dans l’UE27 et de 2,051 millions dans la zone euro.
Les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche avec 4,5%, aux Pays-Bas (5,3%) ainsi qu’en Allemagne et au Luxembourg (5,5% chacun). La différence de chômage en Autriche est due à la méthode de calcul, notamment au fait que l’Autriche compte parmi les chômeurs les personnes "sous-employées" qui ont très peu travaillé sur la période concernée, contrairement à Eurostat.
La crise de la dette souveraine aura entrainé avec elle les budgets nationaux, mais également conduit à des taux de chômage les plus élevés de l’Union européenne, notamment en Espagne avec 25,1% et en Grèce, avec 23,1% en mai 2012. Eurostat a indiqué que sur une année, le taux de chômage avait baissé dans dix États membres, mais augmenté dans seize, seule la Slovénie étant restée stable. Parmi les baisses les plus importantes : Estonie (de 13,2% à 10,1% entre les deuxièmes trimestres 2011 et 2012), Lituanie (de 15,2% à 13,0%) et Lettonie (de 17,0% à 15,9% entre les deuxièmes trimestres 2011 et 2012). En ce qui concerne les hausses les plus importantes, celles-ci concernent : la Grèce (de 16,8% à 23,1% entre mai 2011 et mai 2012), l’Espagne (de 21,7% à 25,1%) et Chypre (de 7,7% à 10,9%). Trois pays dans l’œil de la troïka.

Céline Tabou

Jeunes et femmes, à nouveau concernés

Comme chaque fois, les femmes sont les plus touchées, passant de 10,4% à 11,4% dans la zone euro et de 9,8% à 10,4% dans l’UE27 entre juillet 2011 et juillet 2012. Le taux de chômage des hommes a également augmenté de 9,8% à 11,3% dans la zone euro et de 9,5% à 10,5% dans l’UE27. En juillet 2012, 5,468 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l’UE27, dont 3,388 millions dans la zone euro. Par rapport à juillet 2011, ce sont 182.000 jeunes dans l’UE27 et de 204.000 dans la zone euro qui ont augmenté les rangs des chômeurs.

En juillet 2012, le taux de chômage des jeunes s’est élevé à 22,5% dans l’UE27 et à 22,6% dans la zone euro, alors qu’à la même période, l’an dernier, ce taux était respectivement de 21,3% et 20,7%.


Kanalreunion.com