Luttes sociales

Face à la crise, quelles convergences ?

Rassemblement

Témoignages.re / 1er août 2013

Sur la base des propositions de l’Intersyndicale et des deux assemblées réunionnaises, des convergences sont-elles possibles ?

JPEG
Les syndicats et une partie des élus ne sont pas restés indifférents face à l’aggravation de la crise. Ils ont fait des propositions, nous publions ci-après celles de l’Intersyndicale, du Conseil général et de la Région. Plusieurs communes ont aussi adopté des motions allant dans le sens des propositions des deux assemblées.

Nous proposons à nos lecteurs d’examiner ses propositions. Des convergences sont-elles possibles pour aller vers l’élaboration d’une plate-forme commune ?

Propositions de l’intersyndicale CFTC, CFE-CGC, CGTR, FO, FSU, SOLIDAIRES, CFDT, UNSA

Extrait de la motion Salaires adoptée le 27 juillet dernier à Saint-Denis.

« Les militants des organisations syndicales, citées ci-dessus, réunis le 27 juillet 2013 à la salle polyvalente de la mairie de Saint-Denis, exigent.

- Une politique de revalorisation salariale tenant compte de l’impact de l’inflation et des gains de productivité ;

- L’abrogation de l’article 16 de la loi PERBEN et l’application de toutes les conventions collectives nationales sur le territoire réunionnais

- L’ouverture immédiate d’une négociation sur la pérennisation du bonus COSPAR ;

- Le maintien du RSTA pour tous les salariés bénéficiaires ou en ayant bénéficié ;

- La tenue d’une conférence sociale annuelle ».
Propositions du Conseil général

Extrait de la motion adoptée par l’assemblée du 28 juin :

« Les élus du Conseil général réunis en assemblée plénière le 28 juin 2013

- demandent au gouvernement de revoir sa position et de maintenir, au titre de la solidarité nationale, le RSTA jusqu’à la reprise de la croissance qui seule, permettra aux employeurs de compenser la disparition du dispositif par une augmentation des salaires de leurs employés.

- demandent le cas échéant, la tenue d’une table ronde réunissant l’ensemble des forces vives de La Réunion pour qu’une proposition de réaffectation des 42 millions d’euros alloués au titre du RSTA soit faite au gouvernement. Dans une période de crise économique et sociale sans précédent, cette aide financière constitue un levier indispensable au redémarrage de l’activité qui ne doit pas être amputée aux Réunionnais ».
Propositions du Conseil régional

Extrait de la motion présentée par les Conseillers régionaux du groupe de l’Alliance adoptée à l’unanimité par l’Assemblée plénière du Conseil régional du 18 avril 2013.

« Le Conseil régional, réuni en assemblée plénière :

- réaffirme les termes de la motion du groupe de l’Alliance présentée le 14 décembre 2012 posant clairement le principe qu’en aucun cas la suppression du RSTA et son remplacement par le RSA ne devra se traduire par une perte de revenus pour les salariés actuellement bénéficiaires du RSTA ;

- cette garantie n’ayant pas été apportée, demande au gouvernement de prolonger la période de cohabitation du RSA et du RSTA jusqu’à la date du 31 décembre 2013, le temps d’effectuer et de rendre publiques les simulations et d’ouvrir la concertation avec les organisations syndicales ».

Extrait de la motion du groupe de l’Alliance relative aux conséquences de la suppression du RSTA, adoptée le 21 juin par le Conseil régional.

« Le Conseil régional :

- Exprime son soutien à la demande d’organisation d’une table ronde initiée par les organisations syndicales et relayée par le collectif des associations.

- Demande au Gouvernement de suspendre sa décision de suppression du RSTA dans l’attente de l’organisation de cette table ronde, des préconisations qui en découleront et des décisions qu’il pourrait prendre, notamment concernant la réforme du RSA ».


Kanalreunion.com