Luttes sociales

Faire toute la lumière sur la faillite de l’ARAST

Lettre du groupe Alliance à la ministre de la Santé

Témoignages.re / 9 janvier 2010

Nous reproduisons ci-après le courrier adressé par le groupe Alliance à la ministre de la Santé. Les conseillers généraux sollicitent une inspection de l’IGAS.

« Madame la Ministre,

Le 27 novembre 2009, le tribunal de Commerce de Saint-Denis a mis en liquidation l’ARAST (Association Régionale d’Accompagnement Social Territorialisé) qui a eu pour conséquence,

1 - de provoquer le licenciement de 1200 personnes
2 - de priver des milliers de bénéficiaires des prestations sociales assurées par cette association.

L’ARAST intervenait notamment dans les secteurs de l’accompagnement et de l’aide aux personnes âgées, handicapées et dépendantes ainsi qu’en matière d’animation sociale éducative dans les quartiers.
Cette liquidation était consécutive à d’importants déficits financiers que la structure ne pouvait résorber en l’absence de repreneurs jugés crédibles par le Tribunal, malgré l’importante subvention versée par le Conseil Général.

Cette liquidation vient après celle des associations St Jean de Dieu, l’ARFUTS, l’AREMO et du CERDASE qui ont connu les mêmes déboires financiers alors qu’elles assumaient des tâches analogues à celle de l’ARAST.

Ces liquidations en cascade d’associations bénéficiaires de l’aide publique coûtent chères aux contribuables, menacent des centaines d’emplois et mettent en danger la santé des bénéficiaires fragiles.

Jamais la responsabilité de cette situation n’a été clairement établie. Au moment où il y a la nécessité de prévoir de nouvelles réorganisations de ces missions sociales pour assurer le réemploi du personnel licencié et, l’aide et l’assistance à tous les bénéficiaires, il est important de déterminer la responsabilité de ces échecs pour éviter qu’ils ne se reproduisent.

C’est la raison pour laquelle une mission d’inspection de l’IGAS s’avère nécessaire pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Aussi avons-nous l’honneur, Madame la Ministre, de vous demander de bien vouloir mettre en œuvre le plus rapidement possible cette mission dans notre département.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre haute considération.

Les Conseillers Généraux du groupe de l’Alliance, Département de La Réunion.

R.Robert - J.Y Langenier - Y. Virapin - R. Nativel - A.Zaneguy - E. Fruteau - R. Ramakistin - M. Govindin - D. Alamelou - Y. Bello


Kanalreunion.com