Luttes sociales

« Fin des suppressions de postes dans la fonction publique… »

Rencontre UNEF-Rectorat

Témoignages.re / 27 août 2009

Dans un communiqué, l’UNEF Réunion fait le point sur sa rencontre avec le Recteur hier à Saint-Denis.

Suite à l’action menée lors de l’accueil des nouveaux arrivants, l’UNEF Réunion a obtenu une réunion avec le secrétaire général du Rectorat afin d’obtenir des réponses aux différentes questions que nous avons soulevées. Si nous nous félicitons d’avoir obtenu plusieurs éclaircissements du Rectorat, nous tenons à soulever que les réponses données sont parfois contradictoires de celles données par le Recteur auparavant.

Sur l’arrivée excédentaire de 70 enseignants dans l’académie, le Rectorat confirme que le nombre d’entrants en formation au niveau national a été trop important compte tenu des suppressions de postes opérées dans le 1er degré. Sans cet excédent, ce sont 70 jeunes qui ont passé le concours à La Réunion qui auraient pu accéder au métier de l’enseignement cette année. Le ministère a donc basculé ces postes excédentaires sur l’académie de La Réunion, qui
connaît pourtant elle-aussi une suppression de 45 postes. Ainsi s’agissant de la liste complémentaire, sur la dizaine de places ouvertes seulement cette année (contre plus de 70 les années précédentes), il n’y aura vraisemblablement pas de jeunes réunionnais appelés cette année. Par ailleurs, sur les 158 personnes entrants dans l’académie il n’y aurait aucun moyen de connaître le nombre de réunionnais de retour dans notre île.

L’UNEF Réunion s’interroge sur le nombre de postes ouverts au concours session 2010. En effet malgré la position du Rectorat certifiant qu’il ne « devrait » pas y avoir d’impact sur le nombre de postes, nous constatons que ce nombre est en baisse depuis des années et que l’arrivée d’enseignants supplémentaires ne va pas arranger les choses. Lors de la discussion avec le Recteur la semaine dernière, celui-ci avait certifié que les enseignants seraient tous nommés grâce au départ à la retraite, or le Rectorat est dans l’incapacité totale de prévoir leurs
nombres pour l’année 2009-2010. La politique gouvernementale est au centre du problème, les annonces concernant les réformes des retraites et les réformes elles-mêmes font qu’il est impossible, à l’heure actuelle, de prévoir le nombre de départs permettant ainsi de l’impacter sur le nombre de postes ouverts au concours.

Suite à cette réunion l’intersyndicale réunissant la majorité des organisations syndicales représentatives du 1er degré (SCENRAC-CFTC, SAIPER-PAS974, SNUDI-FO, SUD- EDUCATION) et l’UNEF Réunion ont adopté une plate-forme commune pour demander la fin des suppressions de postes dans la fonction publique, la transparence et l’équilibre sur le mouvement interdépartemental et la fin de la casse du service public.

Un rassemblement devant le Rectorat est donc prévu le mercredi 9 septembre 2009 à 10h. Les organisations présentes sont toutes d’accord sur la nécessité de l’emploi à La Réunion et des menaces qui pèsent sur la formation des maîtres dû à la prochaine masterisation de l’IUFM. Pour toutes ces raisons, l’intersyndicale appelle la population à se mobiliser pour défendre une réelle transparence au niveau des mutations et sauver la formation et l’emploi à La Réunion.


Kanalreunion.com