Luttes sociales

FO déplore la dégradation de la situation sociale

Congrès des syndicats de Force Ouvrière de La Réunion

Témoignages.re / 25 octobre 2012

Présidée par le secrétaire général de la confédération Force Ouvrière Jean-Claude Mailly, l’Union Départementale Force Ouvrière de La Réunion a choisi le Parc d’exposition de la NORDEV à Saint-Denis pour son IXe congrès le 19 octobre 2012.

JPEG - 44.4 ko

« Ce sont plus de 250 congressistes représentants les différents secteurs d’activités professionnelles de l’Île qui ont participé à ce congrès. Ce fut le moment de faire le bilan et le point sur la situation sociale des travailleurs pour un vrai travail, un vrai salaire et de rappeler les valeurs du syndicalisme libre et indépendant. Rappelons ses principaux acquis : possibilité de négociations collectives, mise en place de l’assurance chômage (Assedic), amélioration des retraites, création des retraites complémentaires, 3, 4, puis 5 semaines de congés payés, formation professionnelle continue...
Les bilans sont approuvés à l’unanimité. Un nouveau bureau de l’UD est élu. Il est composé d’Éric Marguerite, Gilbert Ognard, Philippe Poudroux, Jean-Claude Paquiry, Henri Amogom Poulé, Thierry Flahaut, Marie-José Lebon, Expedit Moutanin, Robert Boulanger, Janick Cidney et Nelson Techer.
Une résolution générale est validée. Le congrès déplore la dégradation de la situation sociale avec une forte aggravation du chômage et le manque de logements dans le département. Il s’indigne du nombre croissant des bénéficiaires du RSA, de l’ASS et de la baisse du pouvoir d’achat. Il réaffirme son attachement aux régimes de protection sociale collective, égalitaire et solidaire. Il condamne toutes politiques d’austérité qui mettent à mal tous les services publics.
Concernant les élections des TPE (Très Petites Entreprises), tous les salariés des entreprises de moins de 11 salariés sont appelés à voter du 28 novembre au 12 décembre 2012. Ces élections serviront à désigner les organisations syndicales qui représenteront les travailleurs au sein des instances de négociation. Pour FO, il n’y a pas de très petites élections. « Nous sommes tous concernés, car elles vont permettre à ces salariés de connaître leurs droits et notamment leurs droits sociaux. Nous mènerons plusieurs campagnes explicatives auprès de ces salariés ».

 Nelson Técher
Secrétaire du GD-FO, membre de l’UD-FO
 


Kanalreunion.com