Luttes sociales

Force ouvrière appelle à la grève le 15 juin

Réforme des retraites

Témoignages.re / 11 juin 2010

Le syndicat Force ouvrière (FO) appelle à une journée de grève le mardi 15 juin 2010 pour protester contre la réforme des retraites. Une mobilisation qui précède celle de l’intersyndicale (UNSA, CFTC, Solidaires) du 24 juin prochain. Malgré la proximité des deux dates, Éric Marguerite, secrétaire général de FO, espère « réussir à mobiliser les Réunionnais ». Pour ce faire, la syndicat mise sur une nouvelle « forme de manifestation » à savoir un meeting entrecoupé d’épisodes musicaux et couronné d’un concert du groupe Hocine. Rendez-vous est donc donné le mardi 15 juin au Barachois à partir de 14 heures 30.

Pour Éric Marguerite, « remettre en cause l’âge de départ à la retraite à 60 ans et allonger la durée des cotisations ne résoudront pas le problème des retraites ». « La loi Fillon de 2003 a déjà allongé la durée des cotisations, ça n’a pas réglé le problème des financements », souligne le dirigeant syndical. Il rappelle également que même si on vit plus longtemps, « la durée de vie en bonne santé est de 63 ans environ ».

Le responsable de FO estime que « d’autres solutions peuvent permettre de financer les retraites sans toucher à l’allongement de la durée de travail ». Parmi les solutions proposées, une hausse des cotisations retraite de 1 point, un élargissement de l’assiette des cotisations à l’intéressement et à la participation, la taxation des bénéfices non réinvestis (plus de 100 milliards d’euros en 2008 selon FO), l’augmentation générale des salaires, la compensation intégrale des exonérations de sécurité sociale et la création d’un million d’emploi supplémentaires. Ces propositions devraient permettre de générer près de 29 milliards d’euros selon FO. « On doit pouvoir dégager des recettes pour les retraites quand on en trouve pour les banques », insiste Éric Marguerite.

Puis Jean-Jacques Perrot, membre du syndicat national FO Lycée-Collège a fustigé la décision du gouvernement d’augmenter de 3% le montant des cotisations des fonctionnaires pour « poursuivre la convergence entre les régimes de retraite du public et du privé ». « C’est 60 euros en moins par mois pour un jeune professeur des écoles ou 120 euros en moins par mois pour un médecin de l’éducation nationale en fin de carrière », précise Jean-Jacques Perrot. « Le gouvernement veut casser le code des pensions des fonctionnaires », martèle t-il.

Ce constat établi, FO appelle donc à une journée de grève le 15 juin prochain, soit une semaine avant la grève de l’intersyndicale. Interrogé sur les causes de cette division, Éric Marguerite répond : « Le gouvernement présentera les grandes lignes de son projet à la mi-juin. Si nous nous mobilisons le 24 juin il sera trop tard. Certes, nous pouvons nous mobiliser jusqu’à septembre mais c’est avant la présentation du projet de réforme qu’il faut mettre la pression ».
Quoi qu’il en soit, le syndicat organisera sa journée de manifestation et espère que « de nombreux Réunionnais seront présents ». La manifestation débutera à 14 heures 30 au Barachois avec des prises de parole des responsables syndicaux. Des épisodes musicaux sont également prévus. C’est le groupe de musique Hocine qui mettra un point final à cette journée. À noter que 2 stands seront mis en place pour permettre à ceux qui souhaitent venir calculer leur retraite.


Kanalreunion.com